Soirées Jeunes musiciens du monde 2010 …Quand la musique peut changer des destins…

« C’est un projet qui est vraiment stimulant pour tout le monde. Lors de mon séjour en Inde, quand j’y ai vu les jeunes, c’est devenu  full émotif. Souvent les parents n’envoient pas leurs enfants à l’école, ils leur demandent d’aller quêter…La musique devient alors leur projet…Ici au Québec, ça permet de passer la tradition et souvent de mieux encadrer les jeunes… » Pour Yann Perreau, son implication dans JMM est importante et émotive…
La présentation des Soirées jeunes musiciens du monde 2010 s’est faite ce mardi, 21 septembre. Yann Perreau, le porte-parole, en a profité pour inviter le public à participer à la neuvième édition de ces soirées bénéfice qui auront lieu le jeudi 21 octobre au Musée de la civilisation pour le cocktail dînatoire et le samedi 23 octobre à l’Impérial de Québec pour le spectacle grand public. Cette année, le président d’honneur est Monsieur Robert St-Denis, président et chef de l’exploitation de la Capitale groupe financier. Au menu, le groupe Papagroove, Yves lambert, Antoine Gratton, Stefie Shock, Bernard Alamus, Fred Fortin, pour ne nommer que ceux-là.
Le cocktail dînatoire et les spectacles grand public auront également lieu à Montréal les 17 et 19 novembre 2010.
Les spectacles JMM sont devenus des événements prisés au Québec, attirant en 2009 près de 3000 personnes. Les fonds récoltés lors des soirées, sont la principale source de financement des quatre écoles de JMM, soit la Kalkeri Vidyalaya en Inde, où a séjourné Yann Perreau, et les écoles Québec (quartier Saint-Sauveur), Montréal (Hochelaga-Maisonneuve) et Kitcisakik (Abitibi-Témiscamingue). La participation du public permettra à plus de 370 jeunes de poursuivre leur démarche personnelle et musicale. Cette participation a également permis aux responsables d’engager un intervenant social :
« Plusieurs enfants dans des quartiers défavorisés font face à de grosses difficultés, c’est donc important pour nous de s’outiller pour s’assurer que notre intervention, axée sur la musique, tienne aussi compte des problématiques du milieu. Notre nouvel intervenant social aura la tâche de tenir compte de cette dimension, et de diriger, le cas échéant, les enfants vers l’aide au devoir. »
Pour Mathieu Fortier et son frère Blaise, fondateur de JMM avec Agathe Meurisse, il est important de transformer le destin de centaines de jeunes de milieux populaires : « On fait de l’écologie musicale » Les deux frères auraient pu se contenter de prendre la relève du restaurant de leur père, le très sélect Saint-Amour de Québec. Ils ont cependant décidé d’emprunter un chemin moins fréquenté, celui de la solidarité.
Jeunes musiciens du monde est un organisme de bienfaisance fondé en 2002 à Québec qui contribue à l’épanouissement des jeunes de milieux populaires en mettant sur pieds des écoles de musique gratuites, axées sur le patrimoine.

Les billets sont disponibles sur le réseau Billetech : www.billetech.com 418-643-8131 et sur www.jeunesmusiciensdumonde.org
                                                                                              Crédit photos : Lise Breton
PARTAGER
Article précédentÀ présent
Article suivantBonjour là Bonjour à la Bordée