Moebius 126 Dignité/Intégrité

alt

 

En s’attaquant à des concepts comme ceux de la dignité et de l’intégrité, la revue littéraire Moebius dans son numéro 126,  ne s’est pas donné la tâche facile. Dans le fond chacun peut avoir sa propre définition de ces deux concepts. D’ailleurs chaque culture peut aussi posséder des vues différentes sur la dignité et l’intégrité tout comme il existe des définitions différentes de ce qu’est le bien et le mal dépendamment des sociétés dans lesquelles les gens évoluent.

 

En ce qui a trait au concept de dignité,  le regretté  Bruno Roy qui en connaissait un peu au sujet de la dignité, ayant été ce qu’on a appelé ‘un enfant de Duplessis’, cite dans son texte  Paul Ricoeur pour qui « la dignité est quelque chose qui est dû à l’humain du seul fait qu’il est humain ». Voilà une définition qui nous force à réfléchir.

 

Et c’est Micheline Lanctôt qui pour le concept d’intégrité nous livre sa définition en disant simplement que l’intégrité «  c’est obéir à sa nature au risque d’en périr ». Et Mme Lanctôt, comme Monsieur Roy, sait de quoi elle parle de par son expérience. Son texte est fort éloquent à ce sujet.

Chaque automne, la ville de Joliette accueille l'événement littéraire Les Donneurs. Amorcée il y a 10 ans et animée depuis par Jean Pierre Girard, cette manifestation propose, entre autres, des foyers d'écriture publique ou? l'on fait appel a? des écrivains qui vont rédiger, a? la demande de particuliers, lettres et autres textes de circonstances. Ce projet vise a? instaurer un autre rapport entre l'écrivain et le public que l'habituel face a? face pour une signature derrière un pile de livres et a? rappeler que l'écrivain est d'abord, comme tout un chacun, un citoyen dans la ville.

L'événement Les Donneurs est complété par une série de conférences dont le thème est annonce? une année a? l'avance. Il s'agissait, a? l'automne 2008, de la «Dignité» et, en 2009, de l'«Intégrité». Après les numéros 110 «Compassion» et 118 «La bonté», Mœbius accueille de nouveau plusieurs

Comme toujours il faut lire Moebius et particulièrement ce numéro traitant de dignité et d’intégrité.

 

Avec des textes de:

Alain Beaulieu, Claudine Bertrand, Josée Bilodeau, Marie-Josée Charest, Jean-Paul Daoust, Jean-Marc Desgent, Louise Dupre?, Marie-E?ve Fortin, Jean Pierre Girard, Jack Keguenne, Micheline Lancto?t, Adriana Langer, Aude Maltais-Landry, Yannick Marcoux, Cristina Montescu, Colette Nys-Mazure, Diane Re?gimbald, Valérie Roch-Lefebvre, Bruno Roy, Anne-Marie Saint-Onge André, Marc Simard Nataren, Daniel Simon, Marcel Sylvestre, Vincent Tholomé, Dany Tremblay.

Lettre à un écrivain vivant:

Jean Pierre Girard s’adresse a? «un écrivain vivant».

 


Nombre de pages : 152

Prix suggéré : 10 $


www.triptyque.qc.ca















 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PARTAGER
Article précédentGUACAMOLÉ
Article suivantDom Juan- Laissons-nous séduire!!!