Le Zaillemeur

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
49

 

 

 

 

 

 

 

 

alt

 

 

Papi a une étrange maladie: le Zaillemeur. En plus d'être difficile à prononcer, Mérie ne voit aucun symptômes… Ses parents lui expliquent que la maladie est dans sa tête, qu'il est normal qu'on ne le remarque pas d'un coup d'oeil. Par contre, depuis qu'il est malade, Mérie commence à réaliser que la maladie est belle et bien là; papi se fâche, il ne peut rien faire tout seul, il ne la reconnaît même plus! Mérie devra apprendre à adopter la maladie de son grand-père, en passant par différents chemins qui l'aideront à mieux comprendre.

 

 

Premier roman d'une future enseignante au préscolaire et au primaire, Le Zaillemeur se veut très pédagogique. Aucune cachette, elle dit l'avoir écrit exactement pour cela. Dans un langage enfantin, la narratrice-héroïne découvre la maladie de l'Alzheimer et apprend à l'apprivoiser. Marie-Pier Meunier nous montre ici son habileté à communiquer et à comprendre son public cible, et aussi ses futurs collègues de travail,  les enfants.  Il est intéressant d'entendre parler de cette maladie assez méconnue et marginale.  Une maladie qui fait des ravages et qui peut, comme nous l'enseigne le livre, être comprise et acceptée par les proches. Une bonne dose de courage de la part de cette petite Mérie et une belle leçon de famille de la part de l'auteure; nous surmontons les obstacles lorsque nous communiquons et que nous échangeons avec nos proches.

  

 

 

alt

Marie-Pier Meunier

Originaire de St-Hubert, elle nous présente ici un premier roman. Elle l'a écrit pour les enfants, pour les aider à comprendre cette maladie si étrange. Passionnée de littérature jeunesse et d’arts, elle étudie en éducation préscolaire et en enseignement primaire.

 


80 pages

Prix suggéré : 8,95$

www.zailees.com

PARTAGER
Article précédentVisite Libre
Article suivantMike Ward s’eXpose