K-Maro

 
 
 
 
Au Grand Théâtre de Québec, le samedi 20 novembre, K-Maro, de son vrai nom Cyril Kamar, a offert une prestation des plus mémorables.
 
Figure emblématique des musiques urbaines, K-Maro propose un croisement unique entre francophonie et culture américaine, un cocktail aussi séduisant que provocateur. Consumé à la fois par la fièvre d’entreprendre et de créer et par l’hédonisme de sa jeunesse, ce chanteur montréalais est l’un des artistes les plus actifs de sa génération. Depuis toujours, K-Maro a le sens de la formule et des refrains. Il a connu d’immenses succès internationaux avec ses albums précédents : La Good Life (2004) Million Dollar Boy (2006), Perfect Stranger (2008) et 01.10 (2010). Jamais il n’a fait autant danser qu’avec son nouvel album, 01.10. Enrichi d’expériences diverses, de découvertes rythmiques et de métissages très audacieux de hip-hop, de R&B et de musique électronique, cet artiste signe là un grand retour. Toujours à l’affût de nouveaux sons, il intègre à son univers musical les rythmes et les mélodies synthétiques de la dance et de la techno européenne.
alt
D’abord, la salle de spectacle était aménagée de façon différente. En fait, les premières rangées de sièges avaient été enlevées afin de créer un parterre debout où les gens pouvaient sauter, bouger, et danser à leur aise. Puis à l’arrière de cet espace, on retrouvait des sièges assignés, comme à l’habitude, où les gens pouvaient rester assis durant le spectacle. L’entrée sur scène de K-Maro s’est fait à 20 h 10 avec un petit dix minutes de retard. Cependant, dès la première note chantée par K-Maro, lors de son succès Let’s Go, les spectateurs assis se sont tous levés afin de chanter et danser au rythme de la musique. Donc, j’imagine que cela a pu être désagréable pour certaines personnes étant donné que quelques personnes avaient acheté des billets pour être assises durant le spectacle. Par contre, il fallait s’attendre à ce que l’ambiance de ce genre de concert amène le public à se lever et reste debout du début à la fin.
Ce chanteur d’origine libanaise projette deux personnalités différentes lorsqu’il est sur scène. D’abord, lors de l’interprétation de ses chansons, il semble être concentré et démontre beaucoup d’énergie tandis que lorsqu’il s’adresse au public, entre chacune de ses chansons, il parait être terre-à-terre et calme.
 
Étant donné que la foule se composait majoritairement de femmes dans la vingtaine et la trentaine, K-Maro n’hésitait pas à les interpeller lors des interprétations de ses chansons Femme LikeYou et HistoiredeLuv, et ce, que ce soit en parlant aux femmes avec son accent français ou simplement en enlevant son manteau de cuir dont il était vêtu.
alt
Lors de la chanson Histoire de Luv, la chanteuse Shy’m, dont K-Maro est le producteur, a fait son entrée. Puis, cet artiste invité a interprété son succès Je sais. Cette artiste semblait très à l’aise sur scène et elle n’hésitait pas à danser comme dans la vidéo de son simple. Puis quelques chansons plus tard, les invités Imposs et Rad sont venus redonner de l’énergie à la foule. Lors de leur présence, un élément qui a créé une ambiance encore plus chaleureuse est lorsque la foule a été divisée en deux parties par les chanteurs et que chaque groupe se devait de répéter après K-Maro ou Rad et Imposs. En résumé, c’était simplement génial d’entendre chanter ces trois invités avec K-Maro.   
 
Puis, juste avant le rappel de deux chansons, Music, le succès tant attendu par le public, a été joué. Sur cette mélodie, les membres du groupe ont tous été présentés. On retrouvait un batteur, un guitariste, un bassiste, un claviériste, un arrière-voix et DJ Short Cut. Il a même présenté sa sœur qui, durant le spectacle, se promenait autour de la scène afin de filmer le tout.   
alt
Je dois dire que l’éclairage sur scène assez simple. De temps à autre, il y avait des couleurs différentes qui passaient du rouge au vert en passant par le jaune, mais rien de plus. Bref, je m’attendais à un peu plus d’effet et de diversité du côté de l’éclairage. Toutefois, le son était ajusté à la perfection. On entendait juste assez la voix des chanteurs et le son de la musique qui les accompagnait.
Puis, après le spectacle d’une durée approximative d’une heure quarante, K-Maro était disponible à l’extérieur de la scène pour signer des autographes et prendre des photos avec ses admirateurs.
 
Finalement, avec son allure décontractée qui envoûte les femmes, K-Maro amène la foule à danser toute la soirée sur ses meilleurs succès!
 
K-Maro a interprété entre autres les chansons suivantes.

Let’s Go
Crazy
Les frères existent encore
Génération 80s
Nouveau millénaire
Sous l’œil de l’ange
Histoire de Luv
L’un pour l’autre
Take You Away
Elektric
Music
Femme Like U










Crédit photos : Pascal Dumas
PARTAGER
Article précédentAgrippa – Le Grand Voile
Article suivantLe bonheur a la queue glissante