Mara Tremblay en spectacle

 

Ce premier vendredi d’avril nous a réservé des moments magiques. Nous avons assisté à une prestation chargée d’émotions au Petit Champlain, en compagnie de la sympathique Mara Tremblay qui fait un retour sur scène après un an d’absence. Son auditoire l’attendait avec une impatience et une joie remarquées.  

Dès son entrée sur scène, on la sentait à la fois fébrile et nerveuse, et elle n’hésitait pas à l’exprimer verbalement.   Elle revenait de loin avec ses bagages usés par les marques de son passé et de ses expériences douloureuses.

Le temps de défaire les noeuds, elle se sentait de plus en plus à l’aise et plus confiante, souvent émue par l’accueil des spectateurs qui la supportaient dans ce qui semblait être l’immense défi de remonter sur les planches.  Pareille à sa photo sur la pochette de son dernier opus Tu m’intimides, elle s’est mise à nu, au fil de ses histoires intimes et personnelles, où elle ne se gênait pas pour exprimer ce qui l’a affectée ces dernières années. Ses sentiments et ses émotions mises en musique et en paroles savaient nous toucher invariablement, au piano, à la guitare, au violon et à la mandoline.

La première partie du spectacle s’est avérée plus intimiste avec des chansons qui nous plongeaient déjà dans toute sa gamme d’émotions. Elle a offert quelques pièces inédites, dont une instrumentale au violon. Comme la nouvelle mouture de son spectacle était entièrement acoustique, elle a dû retravailler quelques arrangements qui rendaient toutefois parfaitement la mélodie originale. Les moments forts du spectacle furent sans contredit Douce Lueur, Tu m’intimides, Tu n’es pas libre, le chihuahua.  Peu importe la chanson, la foule était fière du retour de Mara Tremblay et cela se traduisait par des applaudissements chaleureux et spontanés. Elle savait aussi faire rire la foule qui était très réceptive à ses divagations parfois incongrues et souvent savoureuses, faisant parfois allusion aux « choses du sexe ».

Ce nouveau spectacle acoustique est un succès sur tous les plans, et on souhaite que l’accueil qui lui a été offert avec tant d’émotion et d’amour lui donneront le courage de poursuivre sa lancée.  Elle a tant de choses à partager!

www.maratremblay.com

www.theatrepetitchamplain.com

crédit photos : Yannick Lepage

PARTAGER
Article précédentLe Fantôme de l’Opéra
Article suivantYanni