Sarah Toussaint-Léveillé au Centre d’art La Chapelle

Sarah Toussaint-Léveillé
Sarah Toussaint-Léveillé

J’ai fait la découverte d’une chanteuse rafraîchissante et pleine de joie de vivre au Centre d’art La Chapelle.  J’ai tout de suite été charmée par le chapelet de qualités de cette auteure-compositrice-interprète au timbre de voix d’une grande richesse. Une voix douce, charmante, très féminine et sensuelle.  Mon amie Line a trouvé le mot juste pour décrire cette voix; une voix envoûtante. On compare Sarah avec Cœur de pirate ou Carla Bruni  pour le côté doux et sensuel, et  je la comparerais à Ariane Moffat pour son dynamisme et son côté exploratoire de différents instruments de musique.

Toutes ces comparaisons sont faites dans le but de vous donner une idée de ses multiples facettes, car Sarah est vraiment unique et sait imposer sa propre personnalité. Elle est jolie, sympathique, chante bien, siffle en accompagnement dans ses chansons, et en plus elle sait jouer de la musique.  Ce soir, elle s’accompagnait à la guitare, à l’ukulélé et elle a même fait un essai à la contrebasse.  Alex Blais qui l’accompagne à la contrebasse a changé de place avec elle pour cette chanson et a joué de la guitare.  La très belle complicité entre ses deux musiciens faisait plaisir à voir.

Sarah Toussaint-Léveillé et Alex Blais
Sarah Toussaint-Léveillé et Alex Blais

Sarah a remercié Pascal Cloutier au son qui a fait un travail extraordinaire.  Je lui donne raison, le son de cette petite salle fait honneur aux artistes et musiciens qui s’y produisent.

Les textes de ses chansons sont originaux et imagés.  Sa chanson « La mal lunée » que vous pouvez entendre en onde vous donne une bonne idée du genre de chanson qu’elle aura sur son album qui devrait sortir en octobre.

Ses chansons tout en nuances avec sa voix au registre élargi et ses nombreuses intonations, savent nous faire vibrer. Elle nous a interprété une très belle chanson pour sa sœur Emma.  Il y a certaines chansons qui ont su nous faire rire et nous étonner également comme « Va te faire foutre ». Des chansons avec des titres surprenants comme « Une laideronne sous la pluie ». En tout une vingtaine de chansons de son répertoire où l’on a pu percevoir son évolution musicale entre 15 et 21 ans.

Sa musique est très diversifiée.  On retrouve des accents de blues, de jazz, de pop et de folk.  Ses influences musicales sont vastes, elles s’étendent de Bob Dylan à Janis Joplin, en passant par la chanson française et aussi de Georges Brassens.

Sarah Toussaint-Léveillé
Sarah Toussaint-Léveillé

Sarah chante aussi bien en français qu’en anglais.  Ce soir, en plus de ses compositions originales, elle nous a interprété une chanson de Lhasa de Sela et une relecture très personnalisé du classique  « Le Petit Bonheur » de Félix Leclerc. C’était sublime! Il serait bien content d’entendre ça.

Depuis qu’elle a remporté le concours Cégeps en spectacle en 2008, Sarah s’est produite dans plusieurs petites salles et Festivals à travers le Québec et même en France.  Depuis quatre ans, elle interprète trois de ses chansons en première partie du spectacle de son père, François Léveillé. Ce soir, nous avons eu droit à une primeur.  Une chanson en construction pour son album.  Bravo Sarah, tu as brillamment livré la marchandise et j’ai bien hâte d’écouter ton premier album.

http://www.myspace.com/cupofmusic   (chanson l’escargot)

www.centredartlachapelle.com/

 

Crédit photos : Peter Marcoux

 

PARTAGER
Article précédentLui
Article suivantClément Jacques au Petit-Champlain