VUES D’AFRIQUE : La riche programmation du festival se poursuit jusqu’au 6 mai au Cinéma Excentris

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
5
film Sur la planche, un film de la réalisatrice marocaine Leila Kilani
film Sur la planche, un film de la réalisatrice marocaine Leila Kilani

La 28e édition du Festival international de cinéma Vues d’Afrique se poursuit jusqu’au dimanche 6 mai au Cinéma Excentris avec une programmation qui saura satisfaire l’appétit des cinéphiles de tous les horizons. À ne pas manquer, une multitude d’événements spéciaux entourant les projections, en présence de plusieurs invités locaux et internationaux. Pour clôturer le festival et la soirée de remise des prix, Vues d’Afrique propose le film Sur la planche, un film de la réalisatrice marocaine Leila Kilani qui fut présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes 2011 et qui a récemment remporté le Grand Prix au Festival national du film de Tanger 2012. La soirée de clôture aura lieu le samedi 5 mai à 19h au Cinéma Excentris.

LES ÉVÉNEMENTS À NE PAS MANQUER
Aujourd’hui, le mercredi 2 mai à 16h15, Vues d’Afrique en collaboration avec le Groupe de recherche sur les activités minières en Afrique (GRAMA) vous présententZambie, à qui profite le cuivre?, une coréalisation de Audrey Gallet et Alice Odiot. Le documentaire aborde les méthodes d’extraction très dangereuses, le processus de pillage des matières premières et les conséquences dévastatrices des privatisations massives dans les pays du Sud. À la suite de la projection, les spectateurs seront invités à se prononcer sur les enjeux abordés dans le film lors d’une table-ronde animée par le GRAMA. Le film  Zambie à qui profite le cuivre? sera aussi présenté le vendredi 4 mai à 19h, cette fois en présence de Alain Deneault, auteur de Noir Canada, un livre percutant sur les dessous de l’exploitation minière.

Vues d’Afrique a aussi le plaisir de convier les festivaliers à la Grande Soirée Radio-Canada le jeudi 3 mai à 18h30 lors de laquelle sera projeté gratuitement le documentaire canadien Les États-Unis d’Afrique, gagnant du Prix de la critique lors de la récente édition des Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal (RIDM). Les États-Unis d’Afrique est une épopée musicale et politique qui fait voyager Didier Awadi, pionnier du hip-hop africain, à travers une quarantaine de pays dans lesquels il collabore avec d’autres artistes engagés. Le public aura la chance d’échanger avec le réalisateur Yannick Létourneau tout de suite après la présentation.

Pour les passionnés d’histoire, la projection de Toussaint Louverture le 6 mai à 16h sera précédée d’une conférence ayant pour thème : « Toussaint Louverture, un destin hors du commun », qui aura lieu le samedi 5 mai dès 15h. Cet événement ouvert à tous aura lieu au Quartier Général de Vues d’Afrique (2110, boul. Saint-Laurent) et sera animé par Frantz Voltaire, directeur général du CIDIHCA, Marcel Auguste Bonaparte, historien, et Carolyn Fick, historienne, en présence de la productrice France Zobda et du célèbre acteur Jimmy Jean-Louis (série Heroes, Tears of the Sun). Tous les invités seront aussi disponibles pour répondre aux questions du public après la projection.

AUTRES FILMS MARQUANTS
Tout d’abord, Matière grise, coup de cœur de la Marraine Tetchena Bellange qui décrit le film comme offrant une « réflexion dérangeante sur la puissance des mots qui justifient le meurtre en plus de montrer les ravages de la guerre dans l’esprit des personnages » sera présenté le 2 mai à 21h ainsi que le 5 mai à 15h en présence du cinéaste Kivu RuhorahozaMatière Grise (Grey Matter) est le premier long-métrage tourné au Rwanda par un réalisateur rwandais à connaître un rayonnement international.

De plus, L’Affaire Chebeya, un crime d’État qui retrace les événements entourant le procès controversé de Floribert Chebeya, activiste congolais des droits de l’homme, sera projeté le 3 mai à 16h15 de même que le 6 mai à 17h15. Le public pourra profiter de la présence du réalisateur belge Thierry Michel lors des deux séances et de celle de la veuve Annie Chebeya à la séance du dimanche. Mentionnons aussi Bons baisers de la colonie (5 et 6 mai à 13h15 en présence de la réalisatrice) de Nathalie Borgers, coup de cœur de la cinéaste Catherine Hébert, retrace le passé de Nathalie, une femme issue d’une union controversé entre un administrateur territorial belge et une femme rwandaise.

De plus, Lucien Jean-Baptiste, réalisateur de 30 degrés couleur, film d’ouverture de la 28e édition du festival, nous fait cadeau de sa présence lors de la deuxième projection de son film le 3 mai à 21h. Enfin, parmi la sélection de films de la catégorie Regards d’ici, qui met de l’avant le travail de cinéastes québécois, sera présenté le documentaire Le chant de la brousse de Bruno Boulianne (3 mai à 13h) qui met en relief le travail des bucherons du Québec qui sont à 80% d’origine africaine. Jeff Topham nous offre aussi de partir sur les traces d’un passé effacé par la guerre civile avec Liberia ’77 (4 mai à 17h et 5 mai à 15h15). Les deux réalisateurs seront sur place pour parler de leur œuvre respective.

À noter que les Ciné-apéritifs se poursuivent jusqu’au samedi 5 mai à 11h au Quartier Général (GQ) du festival (2110, Boul. St-Laurent). Tous les matins, le public est invité à ces rendez-vous gratuits de manière à discuter et échanger en présence de nos réalisateurs et invités spéciaux. La programmation complète est disponible sur le site internet de Vues d’Afrique. De plus, le public a la chance de déguster de délicieux mets à prix modique offert par le Réseau international des familles pour le développement durable, fondée par Léontine Jhone. Le service est de 12h à 14h, et de 18h à 20h au Quartier Général.

CÉRÉMONIE DE CLÔTURE ET REMISE DES PRIX
Le samedi 5 mai à 19h au Cinéma Excentris se tiendra la cérémonie de clôture de la 28e édition de Vues d’Afrique. Les membres des différents jurys dévoileront les grands gagnants des six catégories compétitives : les sélections internationales Fiction (longs et courts métrages), Documentaire (longs et courts métrages), Afrique connexion (séries, longs et courts métrages), ainsi que la sélection canadienne et québécoise Regards d’ici, la sélection thématique Musicafrica et la nouvelle sélectionPrix des droits de la personne.

Suivra ensuite la projection de Sur la planche de Leila Kilani, un film marocain audacieux, maintes fois salué par la critique, qui nous raconte l’histoire d’une fraternité en danger, celle de quatre filles en course, faite d’amour, de choix, de destins fracassés.

La 28e édition du Festival international de cinéma Vues d’Afrique se déroule du 27 avril au 6 mai au Cinéma Excentris (3536, boul. St-Laurent, Montréal) et à Québec du 30 avril au 4 mai au Musée de la civilisation (85, rue Dalhousie, Québec).

PROGRAMMATION COMPLÈTE et ACHAT DES BILLETS EN LIGNE : www.vuesdafrique.org
Suivez aussi VUES D’AFRIQUE sur Facebook et Twitter