LES FINALISTES DU PRIX DU RÉCIT RADIO-CANADA

LES FINALISTES DU PRIX DU RÉCIT RADIO-CANADA
LES FINALISTES DU PRIX DU RÉCIT RADIO-CANADA

CBC/Radio-Canada, le Conseil des arts du Canada, le magazine enRoute d’Air Canada et le Banff Centre ont dévoilé aujourd’hui les cinq finalistes du Prix du récit Radio-Canada/CBC Creative Nonfiction Prize. Les textes ont été choisis parmi près de 3000 récits reçus en français et en anglais de partout au pays. Pour le volet français de la compétition, les finalistes sont :

• David Clerson de Montréal pour La salive : un autostoppeur, à l’aube, dans le nord de l’Ontario, près du cadavre d’un chien frappé par une voiture. Une femme dont le mari est en train de mourir. L’un et l’autre ne parlent pas, ou si peu.

• Amélie Panneton de Montréal pour Pour l’abstrait et les étoiles : ce récit est un instantané un peu flou d’une année passée au Pays basque espagnol. Et c’est aussi, par la bande, un tout petit hommage de rien du tout à la première chienne cosmonaute.

• Esteban Gonzalez de Jonquière pour Petite mort canine sur l’autoroute de mon enfance : le récit d’une enfance chilienne bercée par le vrombissement des moteurs. Une histoire de chien, de loyauté et de mécanique diesel.

• Alexandre McCabe de Neuville pour Chez la reine – Les exilés : chronique de la journée du 30 octobre 1995 à travers le personnage du grand-père du narrateur qui voit dans cette journée une ultime occasion de déjouer le sort, de dépasser enfin sa condition et de donner un sens à l’austérité de sa vie.

• François Godin de Montréal pour La chambre de peau : récit original du désarroi d’un homme homosexuel engagé dans un projet-enfant avec une femme lorsqu’elle perd l’enfant qu’elle porte.

Les noms des finalistes en anglais sont affichés sur le site Cbc.ca/canadawrites.

Sur le site Radio-Canada.ca/zonedecriture, entre le 9 et le 13 juillet, un récit finaliste par jour sera publié et, à partir du 13 juillet, le public sera invité à aller voter pour son coup de cœur en attendant de connaître le verdict du jury.

Sous la coordination de Jean Fugère, le jury, composé de Nathalie Petrowski, Fred Pellerin et Denise Truax, sélectionne le gagnant du Premier prix et attribue quatre « mentions spéciales du jury ». Le nom du lauréat sera annoncé le lundi 23 juillet.

En plus d’un prix en argent de 6000 $, offert par le Conseil des arts du Canada, le Premier prix profitera d’un stage d’écriture de deux semaines au Banff Centre (Alberta). Les récipiendaires de « mentions spéciales » reçoivent chacun 1000 $, offerts par le Conseil des arts du Canada. De plus, les textes primés seront publiés dans le magazine enRoute d’Air Canada, une visibilité auprès d’un million de lecteurs par mois.