L’anarchie culinaire selon Bob le Chef: La faim du monde 3.0

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
42
Page couverture du livre l'Anarchie culinaire selon Bob le chef: la faim du monde 3.0
Page couverture du livre la faim du monde 3.0

C’est le 26 septembre dernier que Robert Penny alias Bob le Chef lançait son troisième livre de recettes, L’anarchie culinaire selon Bob le Chef: La faim du monde 3.0, chez Edgar Hypertaverne du plateau Mont-Royal. Publié aux Éditions La Presse et disponible en librairie depuis le 27 septembre, ce livre risque d’intéresser les épicuriens économes!

En effet, Bob le chef est un sympathique personnage qui vous propose la cuisine avec une nouvelle vision, plus déjantée que ce à quoi nous sommes habitués de voir à la télé et dans les livres de recettes de facture plus classique des autres chefs pourtant très tendance qui inondent les tablettes des libraires actuellement.

Le thème poursuivi dans l’ensemble des recettes proposées est la convivialité. Dans la faim du monde, la cuisine est loin d’être un casse tête, mais plutôt une fête! Le but n’est pas de passer des heures à préparer à manger et 15 minutes à consommer le produit final, mais bien plutôt de passer un maximum de temps avec ses convives et s’éclater autour d’un repas préparé à la bonne franquette tout en étant de bon goût.

Le livre est dépecé en 5 sections : La faim du monde, où il propose quelques recettes d’autres pays; Recevoir, où on met en branle des recettes pour faire plaisir à une grosse bande d’affamés; Se prendre en main où Bob flirte avec la cuisine végétarienne; La révolte, où on y va à fond la caisse avec la friture et les gâteries cochonnes, histoire de créer un contraste avec la section précédente; Réparer les pots cassés, où on présente des recettes réconfortantes, reprises des classiques québécois parfois revampés avec une touche rafraichissante. En tout, c’est près d’une centaine de recettes qui composent les 191 pages du livre.

Devant l’abondance des photos et des textes humoristiques, il y a fort à parier qu’il pourrait avoir sa place sur la table du salon comme lecture de divertissement en plus de se retrouver dans votre bibliothèque de livres de recettes à la cuisine, même si elle déborde déjà des titres de Ricardo et de Josée Di Stasio! Considérez le livre comme un hybride entre le livre de recette et un album photos, et pas seulement de plats!  Ceci dit, on peut présumer de la clientèle visée par ce manuel, par la facture humoristique et le style garage-skateboard-trash qu’on retrouve clairement tout au long des pages.

Mais le livre ne se veut pas seulement humoristique ou bourré de recettes. Il fournit aussi une foule de réflexions sur la cuisine, la bienséance et quelques trucs du métier. D’entrée de jeu, après la préface signée par Gildor Roy et l’introduction proposée par l’auteur, Bob a pris sa place dans notre cœur… et notre cuisine! Il s’invite chez nous comme un ami, et vient cuisiner avec nous en partageant ses histoires.

Comme vous le constatez, j’adopte Bob le Chef et son anarchie culinaire… seul hic à mon avis, c’est le prix élevé (32, 95$) du livre qui jure un peu avec le concept de cuisine pas cher. Ça reste tout de même moins cher que deux caisses de bières… Peut-être que cet investissement portera ses fruits par l’économie de la cuisine issue de ses recettes? Histoire à suivre…

Titre: L’anarchie culinaire selon Bob le Chef: La faim du monde 3.0
Éditeur: les éditions La Presse
Date de parution: 27 septembre 2012
Prix de détails suggéré: 32,95$
Nombre de pages: 191
ISBN: 978-2-897-050-955

Site du livre aux Éditions La Presse

Site de l’anarchie culinaire