H comme….

H comme…

Hennes Steinert dans H  comme… , unit le dessin de corps d’éphèbes et la poésie « comme le membre à l’anus ». C’est un recueil qui montre la beauté sous ces deux aspects. Le lecteur y fait des découvertes assez surprenantes dont ce texte de William Shakespeare en parlant dela Nature et du membre viril de l’homme : «  Elle t’a équipé pour le plaisir de la femme, Donne-moi ton amour, et ne leur laisse que le fruit. » Des écrits qui ressemblent à la pensée dela Grèce antique face  aux amours masculines.

 Un livre dont les illustrations peuvent faire rêver et dont les écrits érotisent l’âme.

H comme

H comme Hébé, la jeunesse.

H comme Hédonisme.

Honte à toute honte chez Hannes Steinert.

Honni soit qui mal y pense.

Honneur à la beauté garçonnière honorée des Hellènes, mais beauté d’aujourd’hui encore et de polissonne dimension souvent, comme pour narguer les bigots de tout bord.

Purs de traits, les garçons de Hannes Steinert, un peu naïfs parfois comme si leur perfection même faisait trembler la mine ou la plume.

Magnétiques, les jeunes Hommes de Hannes. Corps boussole, le phallus pour aiguille et pour cap l’éternelle jouvence, l’éternelle Harmonie.

Et venus d’un peu partout, tout autour des dessins, la compagnie de poèmes d’hier.

Poèmes d’un hier proche ou lointain, aux mots orientés vers le même Horizon.

J’ai tant contemplé la beauté

Que mes yeux en sont pleins.

Lignes du corps. Lèvres pourpres. Membres voluptueux.

Cheveux pareils à ceux des statues grecques ;

Toujours beaux, même décoiffés,

Et couvrant un peu les fronts blancs.

Visages de l’amour, comme les désirait

Ma poésie…dans les nuits de ma jeunesse,

Au cœur de mes nuits, clandestines rencontres…..

Comme dans ce poème de 1917 de Constantin Cavafis, Hannes Steinert, aujourd’hui, contemple lui aussi la beauté.

En raison de la renommée de l’artiste, l’avant-propos est présenté en quatre langues : français, allemand, anglais et néerlandais.

Hannes Steinert

Hannes Steinert est né en 1954 à Stuttgart, en Allemagne, où il travaille encore. Il expose depuis 1984. Sa dernière exposition en France date de l’année 2007, à la librairie-galerie Les mots àla Bouchede Paris.

En Allemagne, il a exposé à Berlin à Jackwerth Verlag ainsi qu’à la librairie Eisenherz, de décembre 2007 à février 2008, à Munich àla Kunstbehandlungen mars et avril 2008, à Stuttgart à la galerie Merkle de septembre à novembre 2011 et tout dernièrement, en 2012, àla GalerieBonavistra.

En Hollande, en 2012 encore, son travail a fait l’objet d’une exposition chez Jan van Stralen & Sandro Kortekaas à Gronigue, àla GalerieMooiMan.

Nombre de pages : 137

Prix suggéré : 28,50 €

www.erosonyx.com