La Commission de la capitale nationale du Québec, fière d’accueillir la fête nationale du Québec au parc de la Francophonie

La Commission de la capitale nationale du Québec
La Commission de la capitale nationale du Québec

La Commission de la capitale nationale du Québec est heureuse de s’associer au Mouvement national des Québécoises et Québécois pour accueillir, le 23 juin, au parc de la Francophonie, des milliers de spectateurs rassemblés pour la fête nationale du Québec.

Dès 14 h, assistez à des spectacles de danse, des prestations musicales et des animations pour toute la famille. La grande scène vibrera en soirée au rythme d’artistes de talent d’ici: Maude réchauffera la foule à 19 h, suivra la Bottine Souriante et ses 14 musiciens à 20 h, puis Valérie Clio à 22 h. Consultez la programmation complète au www.fetenationale.qc.ca.

Le parc de la Francophonie

 

Cet amphithéâtre naturel et enchanteur, qui marque l’appartenance de Québec à la grande famille de la Francophonie, est l’endroit idéal pour la tenue d’événements de cette importance. D’une superficie de 5 000 mètres carrés, le parc de la Francophonie est situé sur Grande Allée Est, en face de la place George-V et du Manège militaire.

Le plan original du parc, dont l’artisan est John Schreiber, date de 1972, mais ce lieu a été aménagé en 1974, afin de créer un lien entre les édifices G et H. Le parc de la Francophonie constitue un des vestiges du remembrement immobilier entrepris entre 1961 et 1974 en vue de construire des édifices gouvernementaux sur la colline Parlementaire.

D’abord appelé parc Grande Allée ou Pigeonnier, il fut rebaptisé le 21 mars 1995 parc de la Francophonie pour rappeler le 25e anniversaire de l’Agence de coopération culturelle et technique des pays ayant le français en partage, aujourd’hui l’Organisation internationale de la Francophonie. En 1996, la gestion du parc a été confiée à la Commission de la capitale nationale du Québec qui, préoccupée par la mise en valeur de ce site central dans la trame urbaine de la colline Parlementaire, a entrepris un travail de réflexion visant la bonification du site.

Événements dans les parcs de la Commission

Grand propriétaire foncier de la capitale, la Commission accueille chaque année en ses propriétés nombre d’événements de toute envergure. Tout comme le parc de la Francophonie, le parc du Bois-de-Coulonge, la promenade Samuel-De Champlain, le parc de l’Amérique-Française et même la place de l’Assemblée-Nationale, pour ne nommer que ceux-ci, s’avèrent être des lieux prisés pour la tenue de manifestations tant culturelles que sportives.

Créée en 1995 par l’Assemblée nationale, la Commission de la capitale nationale du Québec s’acquitte d’une triple mission à l’égard de la capitale : contribuer à son aménagement et à son embellissement, en faire la promotion, par un programme varié d’activités de découverte et de commémoration, et conseiller le gouvernement du Québec sur la mise en valeur de son statut.