Les héros, ça s’trompe jamais tome 3, la fin d’un trilogie remarquable !

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
101
 Les héros, ça s’trompe jamais,  tome 3
Les héros, ça s’trompe jamais, tome 3

Marie Potvin a jusqu’ici publié ses romans en format numérique. En mars 2013, elle s’est lancée dans l’édition papier en regroupant trois de ses romans numériques dans un même livre : Il était une fois… Manon, Suzie, Flavie. Puis, a eu lieu, la sortie papier du premier tome de la trilogie romantique Les héros, ça s’trompe jamais, dont le tome 2 est sorti à l’hiver 2014 et le tome 3 vient tout juste d’apparaitre dans nos librairies pour le plus grand bonheur de ses lectrices.

Donc, voici le dernier tome de la trilogie sur la saga du clan Grondin Les héros, ça s’trompe jamais. 

Résumé

Il ne fallait pas plus d’un texto pour que Marco Fiore, le frère d’Erick, débarque en ville pour prendre en charge son fils, Lucas. Mais l’adolescent rebelle n’est pas facile, et sa rencontre avec Dorothée, la fille de Philippe, complique la situation. Le charme est grand dans la famille Fiore, comme le découvre Maïté Roy. Alors que la vie de la jeune femme tombe en ruines, une offre alléchante du mystérieux Marco pourrait changer la donne. La tentation est forte, mais Maïté vendrat- elle son âme au diable?

Avec ce troisième tome, on retrouve la même formule efficace que les précédents, soit 2 histoires d’amour (celle de Maïté Roy qui rencontre Marco, le frère d’Érick Fiore… Tandis que Dorothée, la fille de Philippe Grondin, tombe sous le joug du fils de Marco, Lucas) que l’on suit avec ardeur et anticipation! À cela, on ajoute le croisement des autres personnages qui gravitent autour d’eux et qui ont eu leur propre histoire d’amour dans les tomes 1 et 2.

C’est ce qui fait, je pense, la force des romans de Marie Potvin, c’est qu’elle ramène, d’un tome à l’autre, et même d’une série de livres à l’autre, ses personnages auxquels ses lecteurs et lectrices se sont beaucoup attachés. Par exemple, dans ce dernier tome de la trilogie, on voit se greffer le personnage de Suzie Bertrand, la soeur de Sophie. Ce personnage provient du livre « Il était trois fois… Manon, Suzie, Flavie ». Dans ce livre, Suzie se retrouve au milieu des bois, engagée comme cuisinière pour douze prisonniers en réinsertion, dont Frank, le leader au passé bien mystérieux. Ainsi, dans Les héros, ça s’trompe jamais, on apprend comment Suzie en est venue à se rendre dans les bois et on la voit à son retour des bois, avec Frank. Donc, c’est intéressant d’avoir ces petits clins d’oeil d’un livre à l’autre. Cela ajoute de la crédibilité voire même la possibilité que ces personnages sont bien réels et vivent d’un roman à l’autre. Et cela donne également une autre perspective à chacune de ces histoires.

Rappelons-le, les personnages que crée Marie Potvin sont sympathiques, beaux, gentils et on s’y attache facilement. Les histoires d’amour sont bien amenées. On voit progresser la relation doucement, jusqu’au moment crucial où, la larme à l’oeil, on voit l’aboutissement de leur romance! Et je dois dire que dans ce troisième tome, j’en ai pleuré un bon coup à la fin. Quelle belle finale !

Et pourtant, bien que ce soit terminé, il n’est pas dit que nous ne retrouverons pas ces personnages à nouveau dans d’autres livres. Puisqu’à la fin du roman, Marie adresse ce message à ses lecteurs :

« Vous aurez probablement remarqué quelques faits laissés en suspens… Même si l’oeuvre Les héros, ça s’trompe jamais s’arrête ici sous ce titre, les personnages et leur univers revivront sous ma plume dans certains de mes prochains romans. Comment et quand? L’avenir le dira.» 

Donc, il ne nous reste plus qu’à continuer d’espérer et de lire les prochains romans de Marie Potvin, pour connaitre la suite des péripéties de ces personnages auxquels on s’est tellement attachés.

Je pense qu’on n’a pas fini d’entendre parler de la «chick lit» et des histoires d’amour de Marie Potvin.

Marie Potvin
Marie Potvin

Originaire de Vaudreuil, Marie Potvin a commencé sa carrière littéraire dans le numérique. Parus depuis 2011 et tous de véritables succès, ses romans lui ont permis d’acquérir une large communauté de lectrices fidèles.

C’est en 2013 qu’elle a décidé d’offrir ses histoires romantiques à un plus vaste public et de lancer ses ouvrages en format papier. Après quatre romans qui ont su nous séduire, elle nous propose maintenant le dernier tome de sa populaire saga romantique.

408 pages

Prix 19.95$

Les éditions Goélette

http://www.editionsgoelette.com/

http://www.mariepotvin.com/