Petru Guelfucci, le chanteur de Corsica sera en spectacle à Québec le 10 mai prochain

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
212
Petru Guelfucci invoquant le soleil pour faire fondre la neige Photo@LiseBreton

Quand une légende de la musique est de passage à Québec pour promouvoir sa prochaine tournée, qu’il a une voix d’exception et qu’il est l’auteur-compositeur-interprète du succès international Corsica, inutile de dire qu’on ne veut pas rater l’occasion de s’entretenir avec lui. J’ai eu le grand plaisir de rencontrer Petru Guelfacci, le jeudi 5 avril 2018, au restaurant Petits Creux & Grands Crus de l’avenue Cartier. Voici ce que j’ai recueilli pour vous.

Vous avez séduit des milliers de Québécois au début des années 90, vendu plus de 100 000 copies de votre album Corsica et remporté un disque d’or. Vous vous êtes produit ici pendant plus d’une décennie. Comment expliquez-vous votre succès chez nous ?
Petru Guelfucci (P.G.) : Le Québec a été vraiment un tournent dans ma carrière. De voir une marée humaine chanter avec moi, c’était magique. Il s’est vraiment passé quelque chose avec le public québécois. …Moi je pense que d’être proche de la terre, de me battre aussi pour mon identité, pour ma langue, pour la reconnaissance de mon peuple a peut-être jouer un rôle aussi.

Jean-François Giamarchi, chanteur corse, Kim Colonna, propriétaire du bistrot corse, Petru Guelfucci et Luc Beaugrand, directeur de la tournée, Photo@LiseBreton

Votre tournée vous amènera sur plusieurs scènes au Québec et vous serez au Palais Montcalm, le 10 mai et le 12 à la Maison Symphonique de Montréal. Que ressentez-vous à l’idée de retrouver le public québécois ?
P.G. : En tant qu’artiste, je garde un souvenir impérissable de mes visites au Québec, mais je reviens après plusieurs années d’absence. …Est-ce que les gens seront là, est-ce que je vais revivre les moments que j’ai déjà vécus avec eux. …C’est de la joie et un pari à la fois qui me fout l’angoisse en même temps.

Cinq excellents musiciens vous accompagneront, de qui s’agit-il ?
P.G. : Il y aura mon ami de toujours Christophe Mac Daniel à la direction musicale et au piano, Charles Giafferi (guitare), Raphaël Pierre (violon) et Mathieu Maestrini (voix, chœurs). Mon fils, Petru Santu sera avec nous et ce sera un honneur et un plaisir pour moi de chanter avec lui.

Que réservez-vous le public québécois ?
P.G. : Je ferai pratiquement un survol des chansons de tous mes albums. Mon fils chantera aussi ses propres chansons. Et Il y aura bien sûr la pièce Corsica. J’apporterai un peu de soleil de Corse et, je l’espère, toujours autant de plaisir.

Avez-vous une chanson ou un album fétiche ?
P.G. : Je dirais que c’est Memoria. Dans cet album, il y a davantage d’équilibre dans les émotions, parce qu’il est fait de choses qui m’ont touchées personnellement. La chanson « Comme il est triste ce printemps », je l’ai écrite à la suite de l’écroulement d’un échafaudage qui a tué une amie de ma fille ou cette autre que j’ai composée pour saluer des amis emportés par une avalanche. …C’est à la fois triste, mais un hommage aussi.

Comment décrivez-vous votre univers musical ?
P. G. : Toutes les formes de musique me plaisent. À des moments de ma vie, j’ai le goût d’écouter du chant lyrique, de l’opéra, de la variété, du fado, du flamenco, et des fois, j’ai envie de rien, même pas de m’écouter moi-même, ça dépend de mes humeurs. Lorsqu’on a le cerveau ailleurs, on a besoin de musique planante, …on a besoin d’écouter les oiseaux.

Petite question hors contexte : Petru Guelfucci a-t-il un plaisir coupable ?
P.G. : J’adore la femme ! C’est ce qui a été fait de mieux jusqu’à aujourd’hui.

Que diriez-vous comme mot de la fin aux lecteurs d’Info-Culture ?
P.G. : Venez visiter la Corse parce qu’elle est belle ! Pas seulement au mois d’août, c’est artificiel, c’est tout sauf la vraie Corse. Venez hors saison, il n’y a pas que la plage, il y a l’homme, les humains. Venez apprendre comment ils vivent, comment ils font cette charcuterie, ce vin ou ce fromage. Il faut venir découvrir nos jeunes chanteurs aussi.

Pour l’achat de billets en ligne, consultez le site internet du Palais Montcalm ou du réseau Billetech :
www.billetech.com 

Jean-François Giamarchi, Petru Guelfucci, Kim Colonna-et-Marie-Pierre Tomasi, propriétaires de Petits-Creux-& Grands-Crus, Photo@LiseBreton

Petits Creux & Grands Crus
Ce n’est pas le fruit du hasard si les médias avaient été conviés à la table du restaurant Petits Creux & Grands Crus. D’abord, parce que Kim Colonna, le propriétaire du lieu, est un grand ami de Petru Guelfucci et que ce bistrot à vins et à cuisine corse est le seul véritable restaurant corse au Québec !

Impossible donc d’espérer meilleur accueil et meilleure ambiance pour échanger avec le sympathique chantre corse, tout en se régalant de produits faits maison provenant de la cuisine authentique corse.

Menu réconfortant de Petits Creux & Grands Crus, , Photo@LiseBreton

Le restaurant offre une carte aux saveurs corses traditionnelles. Parmi les plats proposés, on peut y déguster des gnocchis aux champignons, tianu à la saucisse et flanc de porc, pâtes fraîches et polpette en sauce, planche mixte composée d’accra de morue, d’éperlans, de terrines, pâtés de foie et légumes grillés.  On termine le repas avec un succulent dessert cuisiné maison, et avec amour, par Marie-Pierre Tomasi, la conjointe de Kim. Plaisirs gastronomiques assurés !

1125, avenue Cartier, Québec,
581 742-5050
https://www.pcgc.corsica

Crédit-Photo : Lise Breton