La Terre vue du cœur, un cri du coeur

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
85
la-terre-vue-du-coeur
la-terre-vue-du-coeur

Date de sortie au Québec : 13 avril 2018

La cinéaste Iolande Cadrin-Rossignol avec Hubert Reeves nous présente la Terre vue du cœur. Il s’agit d’un film documentaire qui a pris 5 ans, de la pensée à sa présentation. Cette production a été réalisée par des équipes intergénérationnelles, profondément engagées et comme Mme Cadrin-Rossignol mentionne « tous ont travaillé avec leur cœur ».

Filmé sur le domaine de Malicorne, en Bourgogne, Hubert Reeves met en garde contre la sixième extinction à venir, la plus rapide de l’histoire.

Mais qu’est-ce qu’une extinction de masse : en général au moins 75% des espèces animales et végétales présentes sur la terre et dans les océans disparaissent.

Au cours des dernières 500 millions d’années, la vie sur Terre a presque totalement disparu à cinq reprises, à cause de changements climatiques, de volcans, de météorites. Ces événements sont communément appelés les cinq extinctions massives ; or tout semble indiquer que nous sommes aux portes de la sixième.

La cause de cette sixième extinction de masse a comme particularité d’être causée par l’humain.

la-terre-vue-de-coeur
la-terre-vue-de-coeur

Depuis des lustres, Hubert Reeves vulgarise avec succès toutes les notions reliées à l’astrophysique, en plus de poser un regard lucide sur la place et le rôle qu’occupe l’espèce humaine dans l’univers. Dans ce documentaire, le scientifique porte cette fois-ci le chapeau de l’écologiste inquiet du sort de notre planète au vu des changements climatiques observés depuis plusieurs années.

Fort bien entouré d’experts, tel le philosophe et sociologue Frédéric Lenoir, l’océanographe Edith Widder, le cinéaste des profondeurs Mario Cyr et la botaniste, Robin Wall Kimmerer, Reeves nous convie à une prise de conscience essentielle quant à l’avenir de la race humaine et aux répercussions que notre mode de vie peut avoir sur toutes les formes de vie actuelles sur la Terre. Il n’en demeure pas moins un lutteur acharné pour la cause environnementale et un amoureux profond de la biodiversité.

La terre vue du coeur nous offre une occasion unique de partager son émerveillement sans cesse renouvelé pour la Vie, son engagement pour un avenir plus harmonieux, tout en donnant la juste mesure de la lutte sans merci à mener pour y arriver.

On nous présente des images extraordinaires du monde des océans, des prises de vue uniques à partir du sommet d’arbres dans la forêt tropicale, on nous montre la beauté de notre planète mais également sa fragilité.

Les intervenants nous renseignent sur la situation qui prévaut et d’autres proposent des solutions.

Cette projection crée une prise de conscience profonde sur l’homme qui se croit supérieur aux mondes animale et végétale. Nous devons revenir à la cohabitation entre les espèces car la biodiversité est aujourd’hui menacée.

Ce documentaire devrait être diffusé à la grande de la planète.

La réalisatrice ne veut pas faire la morale, mais il faut que les gens comprennent qu’ils se doivent d’agir « On ne veut pas envoyer un message apocalyptique. On ne veut pas que les gens sortent déprimés de la projection, mais motivés à faire quelque chose, à la mesure de leurs moyens ».

Et de moyens à notre portée il y en a, ne serait-ce que d’utiliser des produits ménagers non polluants, de consommer des fruits et légumes de production locale et saisonnière et que l’emballage soit réduit au minimum, de réduire notre consommation de viande, ou encore de ne plus utiliser d’eau embouteillé pour réduire la pollution.

La vision d’un changement, c’est de voir les effets dans sept générations.

Alors commençons maintenant pour nos générations à venir.

Durée : 90 minutes

Documentaire écrit et réalisé par Iolande Cadrin-Rossignol

Musique originale.: Nicolas Maranda

Visionnez le film annonce ici ? http://bit.ly/2FvABeh

https://voir.ca/horaire-cinema/salle/le-clap/