Otez-moi d’un doute de Carine Tardieu, un film sensible sur la fragilité des liens familiaux. Une distribution impeccable!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
24
Otez-moi d’un doute, dès le 15 juin

Après avoir connu un réel succès en France depuis sa sortie en septembre 2017, la comédie dramatique Otez-moi d’un doute de Carine Tardieu prend l’affiche au Québec le 15 juin prochain. Ce troisième long métrage de la réalisatrice Carine Tardieu met en vedette Cécile de France et François Damiens aux côtés de Guy Marchand et André Wilms. Une douce comédie dramatique où les liens familiaux, les relations parents-enfants sont à l’honneur. Un film parfait à voir pour la fête des Pères… avec son père.

Résumé : Erwan, inébranlable démineur breton, perd soudain pied lorsqu’il apprend que son père n’est pas son père. Malgré toute la tendresse qu’il éprouve pour l’homme qui l’a élevé, Erwan enquête discrètement et retrouve son géniteur : Joseph, un vieil homme des plus attachants, pour qui il se prend d’affection. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Erwan croise en chemin l’insaisissable Anna, qu’il entreprend de séduire.  Mais un jour qu’il rend visite à Joseph, Erwan réalise qu’Anna n’est rien de moins que sa demi-soeur. Une bombe d’autant plus difficile à désamorcer que son père d’adoption soupçonne désormais Erwan de lui cacher quelque chose… 

D’emblée j’adore François Damiens, il sait toujours créer des personnages attachants, sensibles, généreux auxquels on croit (Dans la Famille Bélier, il incarnait le père malentendant, sublime personnage qui m’a bien fait pleurer). Dans Otez-moi d’un doute, il est un démineur, qui désamorce avec contrôle, minutie et délicatesse des bombes, au risque de sa vie, tous les jours. Mais il est aussi le bon père de famille qui héberge sa fille enceinte d’un inconnu et tente de lui faire comprendre l’importance d’avoir un père dans sa vie. Il est très proche lui-même de son père qu’il affectionne et dont il aime s’occuper et aider quand il le peut. Mais voilà qu’il apprend que ce père qui l’a élevé n’est pas son père biologique, et malgré qu’il adore son papa, Erwan décide de vouloir connaître ses origines. François Damiens a un regard aimant envers ceux qu’il affectionne dans le film et ça, c’est du bonbon au cinéma. On voit toutes les émotions passer par ses yeux. Peu d’acteurs peuvent en montrer autant avec si peu de gestes, avec un seul regard. Alors, c’est une des raisons pour lesquelles j’adore cet acteur. Toutes ses émotions de papa inquiet pour sa fille, d’amour pour son père, et son géniteur, ainsi que l’étincelle amoureuse pour la belle Anna, passent entre autres par ce regard et on ne peut que ressentir les émotions avec lui.

Esteban, très drôle de personnage

Ce film est un bon mélange de drame et de comédie. La comédie vient des quiproquos et chassés-croisés, mais surtout en grande partie par le personnage savoureux du stagiaire engagé par la firme du démineur, Didier, joué avec brio par Esteban (chanteur des Naïve New Beaters).  Ses présences à l’écran sont sporadiques, mais dès qu’on le voit on sourit, dès qu’on l’entend on rit, et on ne peut qu’aimer ce personnage décalé, qui ajoute une touche comique à ce film.

Le duo que forme Cécile de France et François Damiens est charmant. Lui, le gentil, le bon gars, tendre et attentionné, elle, directe, piquante, allant droit au but, est déstabilisante à souhait. Leurs dialogues sont vifs, et jouissifs pour le spectateur.

Cécile DE FRANCE et Guy MARCHAND

Mais au-delà de la fantaisie de Didier, du duo éclaté de Erwan et Anna, il y a surtout la profondeur du film qui est révélé par la quête d’identité de Erwan, le sujet délicat de la paternité et de l’adoption.  Les plus beaux moments, on les retrouve lorsque l’on voit un père et son fils qui apprennent à s’apprivoiser.  Mais aussi la relation entre Erwan et son autre père, qu’il adore également. Guy Marchand et André Wilms ont su créer des personnages attachants de père qu’on aimerait avoir. Ils sont doux, tendres et on a juste envie de les prendre dans nos bras.

Carine Tardieu a réussi à créer cette jolie histoire lumineuse et touchante, parsemée d’humour et de charme. Avec la musique classique qu’elle a mis à certains moments pour créer une ambiance bien spéciale, telle que le « Concerto pour mandoline », de Vivaldi, au début du film, alors que l’on voit le processus pour désamorcer une bombe, ou encore le « Papageno », de Mozart qui vient ajouter une certaine légèreté au film, c’est fabuleux comme idée.

François DAMIENS et Alice DE LENCQUESAING

Otez-moi d’un doute est distribuée par AZ Films et prendra l’affiche à Montréal, Sherbrooke, Trois-Rivières et Québec le 15 juin.

Bande annonce : https://youtu.be/BeaDaggDEsI

Durée : 1h40

Liste artistique :

Erwan Gourmelon       François DAMIENS

Anna Levkine             Cécile DE FRANCE

Bastien Gourmelon     Guy MARCHAND

Joseph Levkine           André WILMS

Juliette Gourmelon      Alice DE LENCQUESAING

Didier ESTEBAN

Madjid             Lyes SALEM

Avec la participation de Sam KARMANN dans le rôle du généticien

Brigitte ROÛAN dans le rôle de la détective

Et par ordre d’apparition :

La directrice d’exploitation     Julie DEBAZAC

Le chef de chantier     Loïc BAYLACQ

La mère de la fillette   Nadège BEAUSSON-DIAGNE

Le technicien démineur          Heiko DETHIER

L’administrateur des affaires maritimes         Hervé PIERRE

La vendeuse de crêpes            Emmanuelle MICHELET

Le serveur       Alban AUMARD

La patiente d’Anna     Anna GAYLOR

La stagiaire de Juliette             Soumaye BOCOUM

Le médecin     Guillaume CLÉMENCIN

La réceptionniste         Perrette SOUPLEX

Liste technique : Réalisation   Carine TARDIEU

Scénario          Carine TARDIEU Raphaële MOUSSAFIR

Michel LECLERC

Avec la participation de          Baya KASMI

Directeur de la photographie   Pierre COTTEREAU

Montage          Christel DEWYNTER

Musique originale       Eric SLABIAK

Son      Ivan DUMAS

Julie BRENTA

Thomas GAUDER

Casting            Tatiana VIALLE

Décors             Jean-Marc TRAN TAN BA

Costumes        Isabelle PANNETIER

1er assistant réalisatrice          Mathieu VAILLANT

Direction de production          Marianne GERMAIN

Direction de postproduction   Chiara GIRARDI

Régie générale             Margot LUNEAU

Production       KARÉ PRODUCTIONS

Producteurs     Antoine REIN

Fabrice GOLDSTEIN

Producteurs associés   Antoine GANDAUBERT

Gilles WATERKEYN

Crédit photos : Courtoisie de AZ Films