Deanne Matley – Because I Loved – disponible le 11 mai

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
34
Deanne Matley

Du jazz traditionnel à l’état pur avec certains des meilleurs jazzmen montréalais. Une grande place a été cédée pour le piano, et la voix douce, féminine, enveloppante et sensuelle de Deanne Matley. Un album qui parle d’amour, de mélancolie, et bien entendu, de relations amoureuses.

Un commentaire de Stanley Péan (Quand le jazz est là – ICI Musique)

«?… elle s’est déjà imposée comme un grand crû que nous prendrons plaisir à déguster encore et encore au fil des ans, avec la même délectation, la même passion.?»

À propos de l’album

Album enregistré à Montréal et réalisé par le batteur Jim Doxas, Because I Loved, est le cinquième album de la chanteuse albertaine Deanne Matley.

Les musiciens :

Jim Doxas (batteur/réalisateur), Paul Shrofel (piano/claviers), Adrian Vedady (contrebasse), Steve Raegele (guitare), Kiko (percussion), une section de cuivre composée de Jean-Nicolas Trottier (trombone), Al Mclean (saxophone) et Andy King (trompette) ainsi qu’un quatuor à cordes composé de Kate Bevan-Baker (violon), Kate Maloney (violon), Jennifer Thiessen (alto) et Thomas Beard (violoncelle).

Deanne s’est également fait un immense plaisir en invitant, le temps du duo Necessary Evil, nulle autre que la fabuleuse Ranee Lee qu’elle considère comme sa « mentor », qui l’a appuyée et prise sous son aile par le passé.

Les thèmes de l’album

L’auditeur se trouve transporté dans une aventure musicale où les émotions amoureuses s’entrechoquent et où chaque chanson est reliée, allant du désespoir à l’acception silencieuse, en passant par la passion fougueuse et l’excitation des amours nouveaux.

On retrouve sur Because I Loved, quatre chansons composées et écrites par Deanne Matley, en plus d’interprétations telles que Sugar, du légendaire saxophoniste Stanley Turrentine, l’envoûtante Forget Me (écrite pour Shirley Horn) et des reprises d’Open Arms (Journey) et The Wine We Drink de Drew Holcomb & The Neighbors.

Une musique qui voyage

La voix et la passion pour le jazz de la chanteuse albertaine Deanne Matley lui a permis de voyager  aux États-Unis et en Europe en plus de la Mongolie.  Elle interprète des standards de jazz, chante ses propres compositions et une variété impressionnante de reprises en compagnie de petits ou de grands ensembles, parmi lesquels se trouve le Calgary’s Prime Time Big Band.