Une folie rassembleuse à l’Impérial Bell avec Laurence Jalbert pour la Maison de JOB

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
34
Laurence Jalbert

Un spectacle-bénéfice dont la totalité de la vente des billets serviront à soutenir la mission de la Maison, soit d’accueillir les plus démunis de la société aux prises avec des problèmes de dépendance.   La soirée était menée de main de maître paMarc Ouellet, animateur, chanteur et scripteur, un habitué d’événements bénéfice et de soirées thématiques d’envergure.

« Le Show de Job »  était une présentation d’Hydro-Québec en collaboration avec Québecor et avait comme artistes invités Laurence Jalbert et Michel Russell qui en assurait la première partie.  Un invité surprise, un  ancien qui a utilisé les services de la Maison de Job nous a livré son témoignage le temps d’une chanson. (Marc Carrier)

 

Place au Spectacle

Laurence Jalbert et ses musiciens

Laurence Jalbert nous a offert sur scène une expérience de plus de 40 ans dans l’authenticité, la simplicité et la générosité qu’on lui connaît.   On a pu entendre une femme qui porte les chansons, véhicule les messages, vit ses interprétations.  Accompagnée de musiciens de talents, elle a présenté des chansons de son nouvel opus, sans oublier ses plus grands succès.  Elle n’a pas oublié de nous présenter le beau Tommy Charles qui chante comme un Dieu avec sa voix grave et enveloppante. Ensemble, ils ont fait quelques duos fabuleux. (Tennesse Whiskey, Cap enragé).  Il a aussi chanté seul et il a remercié Laurence de sa grande générosité et aussi de croire en lui.

Laurence nous a transmis toute sa fougue, son intensité et sa tendresse avec des chansons comme : « Au nom de la raison, corridor, encore et encore, les anges dansent, je pars à l’autre bout du monde. »  Elle avait aussi un medley de country-western qui rend heureux comme «  Lucille, l’anneau de feu, je me sens bien auprès de toi. »

Prochain spectacle de Laurence Jalbert dans un projet :

16 octobre à la Salle Albert-Rousseau

Mon nom est Johnny Cash (avec Brigitte Boisjoli, Ludovick Bourgeois, Tommy-Charles, Paul Daraîche, Guylaine Tanguay et David Thibault!)

Laurence nous a laissé de beaux messages de réflexions

«Je suis très heureuse d’être avec vous pour La Maison de Job, pour le spectacle-bénéfice qui vient en aide à cette Maison; un outil précieux pour tout ceux qui souffrent, et dont la vie est brisé par toute forme de dépendance.» 

«  Il faut faire changer les choses »

«  Beaucoup de gens survivent à tout ce que la vie nous oblige à passer au travers ».

« Ce soir, on est tous à la bonne place au bon moment… on donne une tape dans le dos, on est là pour eux »

Première partie

Michel Russell et un de ses musiciens

Michel Russell a reçu des critiques élogieuses pour ses apparitions sur scène. Sa voix chaude possède une sonorité blues des plus séduisantes. Sa poésie est le résultat d’une plume authentique, et ses mélodies sont accrocheuses.  Ses chansons sont une suite d’histoires que ce soit pour se mettre dans la peau de sa mère, ou d’un vieillard esseulé, ou encore sur une musique rock entrainante, Michel Russell, se raconte et nous confie ses états d’âmes avec une grande sensibilité.

Ce soir, Michel était accompagné de quatre musiciens talentueux.  Saviez-vous qu’il s’est produit en France à plusieurs reprises, assurant la première partie de spectacles d’envergures dont ceux du groupe CCR et de Kenny Rogers.

Un gros merci aux artistes et aussi à l’intervenante Marie-Thérèse Jean qui a organisé cette belle soirée pour amasser des fonds pour la 35eMaison de Job.

Marc Ouellet – De la dépendance à la liberté

https://www.youtube.com/watch?v=QKByEQcpskc

Crédit photos : Marie-Josée Boucher