James, un excellent roman à la fois touchant, humain, sensible et réaliste! Quelle belle plume que celle de Samuel Champagne !

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
43
James de Samuel Champagne

Samuel Champagne, un auteur prolifique des collections Tabou et Fait Vécu aux éditions De Mortagne,  a publié en février dernier le premier roman de la nouvelle collection Kaléidoscope.

Le roman Adam a connu un franc succès et Samuel récidive avec James, le deuxième roman de la série, qui sera suivi l’an prochain de Antonin. Tous ces livres ont plusieurs points en commun. Ils ont tous des thématiques LGBTQ+ en trame de fond, et mettent de l’avant un adolescent différent de la même école secondaire. Ce sont des jeunes qui se côtoient à l’école, sans nécessairement être des amis. Ainsi, dans chaque volume, on suit un de ces jeunes dans un moment charnière de sa vie.

Résumé : La première fois que j’ai ressenti ce petit fourmillement dans mon ventre, que j’ai eu l’impression que mes pensées étaient embrumées, c’était à cause d’une nageuse de mon équipe, en sixième année. Puis, les mêmes sentiments se sont répétés pour une autre fille, l’année suivante. Mon secondaire s’est poursuivi ainsi, entre quelques blondes, des amis, les compétitions de natation et les jeux vidéo. Sans que je me pose trop de questions. Et voilà que les sensations reviennent. Mais, ce coup-ci, je doute. Car c’est Isaac, avec ses yeux bleus et son excentricité, qui donne envie à mon corps de faire les choses différemment. Les filles m’attirent toujours autant, mais rien ne me fait oublier Isaac. Ma famille, mon coach, les autres athlètes… Que vont-ils dire de tout ça ? Moi-même, j’ai de la difficulté à comprendre ce qui m’arrive. Je sais nager, mais je ne suis pas sûr de savoir comment aimer un gars.

Après avoir appris à connaitre Adam, ce jeune homme altruiste, dévoué à sa famille et ses nombreux frères et sœurs, qui tente de concilier école, famille et amours, voilà maintenant James, ce jeune homme de presque 17 ans, champion en natation, adepte des jeux vidéos et assez populaire auprès des filles, que l’on découvre avec un grand bonheur. On le suit dans son quotidien et surtout dans sa tête, alors qu’il découvre une partie de lui-même qui lui fait peur, qui le déconcerte.  À travers James, nous, le lecteur, on est confronté à une réalité que l’on connait peu, la bisexualité, tout en apprenant plus sur les jeux vidéos, les compétitions de natation de haut niveau et les chaines de youtubers sur internet.

J’aime le fait que dans chacun de ces romans de la collection Kaléidoscope, Samuel insère de petits moments qui font référence aux autres personnages. Ainsi, dans le roman James, on le voit qui salue à l’occasion Adam ou Antonin, tout en ajoutant un élément pour nous rappeler leur histoire, sans trop dévoiler, si bien que cela nous permet de garder un lien entre les histoires. Mais si vous n’avez pas lu les autres livres, ce n’est pas important, cela donne juste le goût de se procurer ces autres romans.

Chaque roman de Samuel Champagne m’amène un lot de réflexion sur ma façon de voir la vie. Et dans ce livre en particulier, j’ai grandement apprécié cet extrait que je vais conserver en moi pendant un bon bout de temps j’en suis certaine :

«-   Mon coach m’a déjà dit qu’on était tous faits d’un paquet de gouttes d’eau. On est une piscine et on est remplis de gouttes. Qui on est, c’est l’eau. J’ai l’impression de pas avoir assez de gouttes pour remplir ma piscine et d’être à moitié vide….

-Peut-être que ce qu’il voulait dire, c’est que, avec le temps, on remplit notre piscine peu à peu? … Une goutte pour un repas cuisiné un jour de tempête, une goutte pour m’avoir fait confiance… une goutte pour une nuit avec une fille, une goutte pour un record personnel… On se remplit en vivant, genre. C’est pas fini tant que tu ne décides pas que ce l’est… Mais on est qui, alors ? Ça va prendre beaucoup de gouttes avant qu’on réussisse à répondre à cette question-là, si on y arrive un jour.

-Une compétition ne serait alors qu’une goutte d’eau dans toute la piscine de ma vie? M’inscrire au cégep, une goutte aussi?  Vu comme ça, tous ces choix qu’il me reste à faire ont l’air moins menaçants. J’ai le contrôle des gouttes. C’est à moi de remplir ma piscine. »

C’est fascinant la manière dont Samuel Champagne réussit à capter notre intérêt sur des sujets et des réalités toujours très variés et souvent inhabituels. Il y a une grande délicatesse, sensibilité et humanité dans ses écrits, que j’apprécie de plus en plus à chacun des livres qu’il publie. Il sait nous faire explorer la complexité de l’être humain et nous aide à comprendre des comportements ou des réalités qui ne sont pas les nôtres. Pour accepter les différences, il suffit de les comprendre un peu, et je crois que Samuel réussit très bien à faire tomber les barrières de plus en plus, avec ses écrits. Les adolescents qui se questionnent, ou qui se sentent un peu perdus dans la vie devraient lire cette collection de livres et en fait, un peu tout le monde devrait les lire, pour s’ouvrir l’esprit à la différence…

Samuel Champagne est assurément mon auteur favori et j’ai déjà hâte au prochain roman, sur Antonin.

Collection : Kaléidoscope

Nombre de pages : 360 pages

Prix 16.95$

Éditions De Mortagne

https://editionsdemortagne.com/

Voici les liens vers mes autres articles sur cet auteur :

https://info-culture.biz/2018/02/25/adam-de-samuel-champagne/

http://info-culture.biz/2017/04/22/trans-de-samuel-champagne/

http://info-culture.biz/2016/09/07/quand-le-destin-sen-mele/

http://info-culture.biz/2013/11/28/recrue-de-samuel-champagne/

http://info-culture.biz/2015/04/18/eloi-de-samuel-champagne-aux-editions-de-mortagne/