Patrick Huard nous offre un Gala ComediHa coloré, et pertinent au Palais Montcalm

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
161
Patrick Huard

Pour l’ouverture du premier Gala de la 19eédition, nul autre que Patrick Huard, qui excelle dans tout ce qu’il touche.  Bien sûr, l’audacieux Patrick Huard a ramené son incontournable personnage de Rogatien Dubois au franc-parler qui n’a rien perdu de son sens de la critique. Il ne  fallait absolument pas manquer  son numéro de fermeture avec plein de gens comme lui, vraiment très bien pensé.   

Pour partager la scène avec lui :

Phil Roy, Mathieu Cyr, Alexandre Barrette, Boucar Diouf, Didier Lambert, Mehdi Bousaidan, les Grandes Crues, Simon Gouache, le français Jarry et deux surprises « Mike Ward » et «Jean-François Mercier ».

Pour voir toutes les photos du Gala :

Galerie Photos @ Lise Breton https://www.flickr.com/photos/48796411@N07/albums/72157668552652029 

Mise en scène de Patrick Huard

6 DS – chorale Gospel

Écrit par Sébastien Ravary

Avant le spectacle, à l’extérieur du Palais Montcalm les 6 DS  chantaient et donnaient le ton à cette soirée festive.  En attendant que le spectacle ne débute,  l’irremplaçable Archy Donald Beaudry animait les gens dans la salle et donnait quelques consignes avec son humour bon enfant.

Le président et fondateur du ComediHa!, Sylvain Parent-Bédard  est venu nous parler du début de l’entreprise et de la fierté de l’événement qui fait travailler les québécois.  Le ComediHa! Fest-Québec, c’est 300 spectacles réunissant 450 artistes du 8 au 19 août 2018  (12 jours) à divers endroits dont : Place Georges V et au parc de la Francophonie. Certains des spectacles sont gratuits.

On ramasse des fonds pour les autistes avec Trippe dans ta bulle

Sylvain Parent-Bédard

2 causes : Le Fond Antoine (nommé en l’honneur du fils de Sylvain Parent-Bédard) qui s’implique auprès des personnes autistes, épileptiques et ayant un retard global de développement ainsi que de leur entourage.

La Fondation Véro & Louis, qui s’implique auprès des adultes de 21 ans et plus vivant avec un trouble du spectre de l’autisme en construisant des maisons adaptées à leurs besoins.

On peut faire un don à la sortie des spectacles en salle ou en ligne au

Comedihafest.com/trippe-dans-ta-bulle/ ou en participant au Défi « Tombe à l’eau

PLACE AU SPECTACLE

Les Grandes Crues

Patrick Huard, nous a prévenu dès le début, ce spectacle sera inclusif.  On rira de tout le monde, car sinon, les gens se sentent exclu du groupe.  Pour expliquer son point de vue, il nous a parlé d’un gars bègue à son école qui s’était senti à part, car personne n’osait l’écoeurer.   Croyez-moi, ce soir Patrick doit se sentir de la gang, car il a goûté à sa médecine pas à peu près.  Tout le monde s’est amusé à ses dépends et en particulier Jean-François Mercier qui ne l’a pas manqué.

 

Les premières invitées, « Les Grandes Crues », un duo imbattable de filles sur le party qui parlent ouvertement de tout et de rien et qui sont absolument adorables et réalistes de filles sur le party.

Didier Lambert

Didier Lambert, qui a gagné la découverte de l’année  a enchainé avec une histoire raconté en 2018 ou tout ce qu’on dit doit être pensé  et analysé avant de la dire. (C’est rendu bien compliqué, maintenant. On doit dire malentendant au lieu de sourd, etc)

Le coloré et poétique Boucar Diouf nous a parlé de spermatozoïde et aussi de l’abus du mot petit, avec des images en tête, il a su jouer avec les mots pour notre plus grand bonheur.

Pour conclure cette première partie, Phil Roy nous a parlé d’un sujet d’actualité, la légalisation du pot le 17 octobre, et Mike Ward des prédateurs sexuels ainsi que des transgenres.

Patrick Huard

Au retour de la pause, Patrick nous a offert un bon numéro sur les enfants qui décident tout maintenant jusqu’à la couleur de l’assiette. Avant les enfants ne décidaient pas, mais suivaient.  Maintenant, ils ne sont même pas nés, il faut prévoir la garderie, les costumes d’halloween, etc.

Mathieu Cyr ne croit pas que le bonheur passe par l’argent, d’ailleurs, il ne pense pas qu’il serait heureux millionnaire puisqu’il ne sait pas gérer l’argent.  Mehdi Bousaidan a abordé le thème du sport, le jogging entre autre. Puis le français Jarry, atypique et très physique est arrivé et nous a fait rire avec son jeu de majorette en imitant différentes filles de l’équipe.   Un numéro très divertissant. Ce français était très habile avec le baton. Une belle découverte.

Alexandre Barrette nous a manifesté sa frustration de ne pas être reconnu sur la rue même à Charlesbourg. Il nous a bien fait rire avec son anecdote des muffins au pot.  Simon Gouache, est le genre de gars qui aiment relaxer, donc la fille aux mille activités (aller aux pommes, cours de danse, etc) n’est pas pour lui.  Il nous a fait rire aussi avec son numéro sur le sommelier.

La prestation de Patrick Huard en Rogatien (chauffeur de taxi) était savoureuse et Rogatien s’est payé la traite en parlant de tout. (Régis Labeaume, Gylles Proulx, la meute, les artistes, Gaétan Barrette).  Chacun des humoristes invités est allé le rejoindre sur scène déguisé en Rogatien et apportant tour à tour leur commentaires sur l’actualité. Une très belle finale pour ce premier Gala.

À propos de Patrick Huard

On pourra le voir au petit écran début 2019 sur Illico avec « Les honorables »

Il a aussi plusieurs projets en chantier avec sa compagnie de production, Jessie Films, dont « Top Coiffeuse », écrit par sa conjointe Anik Jean.

 

L’animateur avant les spectacles: Archy Donald Beaudry

Prochains Galas :

10 août : Phil Roy

11 août : Jean-Michel Anctil

16 août : Véronique Cloutier

17 août : Véronique Claveau & Mario Tessier

18 août : Fabien Cloutier

 

Pour tout savoir de la programmation :

Comedihafest.com

Crédit photos :  Lise Breton