Le clan Picard 1. Vies rapiécées, par Jean-Pierre Charland, une suite très attendue dont vous ne serez pas déçu!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
490
Le clan Picard 1. Vies rapiécées, par Jean-Pierre Charland

Après avoir publié la grande saga sur la famille Picard, avec 3 séries de romans : Les portes de Québec, Les folles années et  Les années de plomb, voici la suite de l’histoire de la famille Picard, avec le premier tome de la série : Le clan Picard 1. Vies rapiécées, par Jean-Pierre Charland, aux éditions Hurtubise. Ainsi, on reprend la suite des péripéties de Marie Bluteau (Picard) et sa fille Thalie Picard, à qui l’on greffe le quotidien des autres membres de cette famille étendue, dont les aventures amoureuses du jeune Alfred (Fils de Mathieu et Flavie) et le retour de la guerre de Thomas dont la vie ne sera plus jamais la même après ces affreuses années.

Résumé : Pour les membres de la famille Picard, la fin de 1945 marque les retrouvailles. Thalie rentre d’Angleterre en compagnie de sa fille Aglaé, une enfant née hors mariage. Elle retrouve sa mère Marie, esseulée depuis le décès de son époux. La veuve s’imagine déjà vivant avec sa fille et sa petite-fille, mais à quarante-cinq ans, Thalie entend conserver farouchement son indépendance. De son côté, Thomas, grièvement blessé lors du raid de Dieppe, a été rapatrié. Le retour à la vie civile lui est ardu. Heureusement, Béatrice Dupire est revenue des États-Unis… Elle et Thomas s’étaient beaucoup appréciés avant le départ de ce dernier à la guerre. L’affection de la belle psychologue suffira-t-elle pour permettre à l’ex-soldat de se reconstruire, après la souffrance et l’omniprésence de la mort ? Et Thalie, s’ouvrira-t-elle de nouveau à l’amour ? Aussi, qu’est devenue la famille de Flavie et Mathieu ? Dans ce premier tome, nous redécouvrons avec plaisir les Picard et leur entourage ! 

Bien que j’ai lu la plupart des romans des séries précédentes, comme cela remonte à plusieurs années déjà, j’étais un peu perdu avec la liste des personnages et les liens entre eux. Une chance que les premières pages de ce premier tome du Clan Picard nous font un résumé des liens entre les divers personnages et des événements marquants de leurs vies. Le Clan Picard, comportera trois tomes et débute juste à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, en 1945, avec le retour au bercail de Thalie et sa fille Aglaé, ainsi que Thomas, fils d’Édouard, vétéran de cette guerre cruelle.

Ce que j’aime dans l’écriture de Jean-Pierre Charland, dans la plupart de ses romans, dont celui-ci, c’est la façon qu’il a de nous raconter la vie des divers personnages, en alternance, tout en nous faisant revivre des événements marquants historiques qui ont vraiment existé. Ainsi, on a l’impression que ces personnages sont réels, puisqu’ils vivent et interagissent autour d’événements réels, tel que l’épidémie de Poliomyélite. Ou encore, par exemple, on nous raconte le match de la cinquième rencontre de la finale de la coupe Stanley, opposant les Canadiens et les Bruins. Aussi, on nous rappelle que les américains venaient tourner des films à Québec, semant les attroupements des gens pour voir les vedettes tel quel James Cagney. La plume de l’auteur est simple, précise, bien imagée et ses dialogues sont fluides, et on a l’impression d’entendre réellement les gens parler.

J’aime aussi lorsqu’il nous décrit le Québec des années 40, dans ce roman. On nous décrit très bien le Vieux-Québec, avec le Capitole, le Palais Montcalm qui vient à peine d’ouvrir, la grande-allée, les rues aussi Turnbull, La Tour, le cinéma Cartier, le boulevard Saint-Cyrille, et même le château Frontenac, dont je ne savais pas qu’il y avait une piscine au sous-sol. Que de beaux souvenirs de ce Québec des années 45-50, avec les films, la musique, les autos qui étaient à la mode dans ce temps-là!

J’aime aussi que l’auteur nous fasse voir la réalité et le quotidien de ces gens qui reviennent de la guerre avec des traumatismes, des cauchemars, des douleurs, bref, ces vétérans qui doivent reprendre leur vie d’avant, mais qui n’en sont pas toujours capables pour de multiples raisons. C’est triste à voir, mais c’est la réalité que cette guerre nous a laissée.

Après la lecture de ce premier volume, on a juste hâte de lire la suite. Le tome 2 Le clan Picard L’enfant trop sage paraitra le 7 novembre 2018 et il se déroulera en 1955, tandis que le troisième tome sortira au printemps 2019 et cela se passera en 1964.

Jean-Pierre Charland

Titulaire d’un doctorat en histoire et d’un autre en didactique, Jean-Pierre Charland est aujourd’hui un professeur d’université à la retraite. Il a publié plusieurs séries historiques à succès :  1967, Les Portes de Québec, Les Folles Années, Félicité et Les Années de plomb. Il a aussi tenu en haleine ses lecteurs, avec son roman historico-policier Père et mère tu honoreras.  Ses romans se sont écoulés à quelque 500 000 exemplaires au Québec et en France.

Date de parution : 29 aout 2018

Prix : 24.95$

Nombre de pages : 414 pages

Éditions Hurtubise

http://www.editionshurtubise.com/