La réunification des deux Corées à la Bordée – Un concept de tableaux très intéressant

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
127
Les comédiens (Réunification des deux Corées)

À l’affiche jusqu’au 13 octobre 2018, cette pièce tragi-comique aborde le thème de l’amour et interroge la complexité des relations amoureuses et du rapport à l’autre.

Neuf comédiens (nes), sur scène jouant plusieurs personnages et nous faisant miroiter l’amour, ou le désamour, la vérité et les différentes interprétations dans une excellente mise en scène assurée par le directeur artistique, Michel Nadeau.

En tout vingt tableaux et une cinquantaine de personnages sont en place pour nous émouvoir,  ou nous faire rire, car il y a aussi des situations cocasses, l’amour n’est pas toujours dramatique.

La réunification des deux Corées

Dès l’ouverture de la pièce, la musique est très présente et elle aide aussi à faire une coupure entre chacun des tableaux.

Pour les décors, ils sont créés à chaque tableau : une chaise, une table, un sofa, un lit, des accessoires facilement transportables et un éclairage que l’on ferme à chaque changement pour découvrir un nouveau décor une fois les lumières allumées. J’ai beaucoup aimé l’immense cœur suspendu au dernier tableau.

L’auteur de la pièce, l’écrivain et metteur en scène français Joël Pommerat, a composé des textes aux dialogues poignants, qui ont su faire rire, et réfléchir. Les  scènes empreintes d’humanité, traduisent la difficulté d’aimer et l’incommunicabilité qui en est souvent la cause.

On aborde l’amour sous toutes ses formes

Amour maternel, conjugal, tendre, illusoire, interdit, invisible, instable, choquant, monnayable, adultère, toutes les déclinaisons de ce sentiment insaisissable sont explorées dans ces instants de vie singuliers et désenchantés, des instants nourris de quêtes et de manques, reflets de ce qui nous lie et nous déchire à la fois.

Il y a celle qui veut divorcer parce que les enfants sont partis, celle amnésique qui ne se souvient plus, celle qui rêve d’un amour de jeunesse ou d’un amour impossible, celle qui a été trompé, celle qui étouffe…

Les comédiens sont excellents dans leurs différents rôles et crédibles. Une pièce de deux heures sans entracte qui passe à la vitesse de l’éclair et dans laquelle on se pose la question sur notre identité et comment on se définit par rapport à l’autre.

Finalement, c’est quoi l’amour?  Une question de perception selon chacun…

L’équipe

Texte : Joël Pommerat
Mise en scène : Michel Nadeau
Assistance à la mise en scène : Amélie Bergeron
Distribution : Ann-Sophie Archer, Emmanuel Bédard, Normand Bissonnette, Gabriel Fournier, Valérie Laroche Véronika Makdissi-Warren, Olivier Normand, Sophie Thibeault et Alexandrine Warren.

Décor et accessoires : Véronique Bertrand
Costumes : Julie Morel
Éclairage : Caroline Ross
Conception sonore : Yves Dubois

 À propos de Joël Pommerat

On a pu voir à la Bordée 3 de ses pièces

Les marchands en 2009

La grande et fabuleuse histoire du commerce en 2013

Cendrillon en 2016

PRIX

Joël Pommerat a reçu pour l’ensemble de son œuvre dramatique, le Grand prix du théâtre de l’Académie française, en 2015 et le Prix Europe pour le théâtre – Nouvelles réalités en 2016

La Bordee

Les prochains spectacles à La Bordée

  • The Dragonfly of Chicoutimi (30 oct. – 24 nov. 2018)
  • Rotterdam (15 janv. – 9 fév. 2019)
  • Sauver des vies (26 fév. – 23 mars 2019)
  • Christine, la reine-garçon (16 avr. – 11 mai 2019)

Billetterie de La Bordée
(418) 694-9721, poste 1
Heures d’ouverture :
Lundi – 9 h à 12 h et 13 h à 17 h
Du mardi au vendredi – 9 h à 19 h 30
Samedi – 13 h à 19 h 30
(Sauf : 6 oct. et 13 oct. 11 h à 16 h / 9 oct. 9 h à 17 h)