Le Clan Picard – Tome 2 L’enfant trop sage, pour la nostalgie des années 50 à Québec!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
25
Le Clan Picard – Tome 2 L’enfant trop sage

C’est seulement quelques mois après la publication du Clan Picard Tome 1, que Jean-Pierre Charland nous propose le 2e tome, L’enfant trop sage, aux éditions Hurtubise. Cette nouvelle trilogie est la suite de la grande saga familiale entamée auparavant avec 3 séries de romans : Les portes de Québec, Les folles années et Les années de plomb.

Résumé : Québec, l’année 1955. Thalie est mariée à Robert Cloutier. Aglaé, adolescente, espère être acceptée au conservatoire de théâtre pour devenir actrice. Alors qu’il vit séparé d’Évelyne depuis plus de vingt-cinq ans, Édouard songe à refaire sa vie avec Luce, une veuve. Il offre aussi à Élisabeth de s’installer avec eux. Thomas a maintenant deux enfants avec Béatrice. Acceptera-t-il de prendre la relève de son père au garage ? Au magasin Picard, Mathieu, celui qui a toujours fait ce qu’on attendait de lui, se laisse séduire par une cheffe de rayon, Odette Tousignant. Flavie, l’épouse délaissée, pourra-t-elle endurer longtemps les infidélités de son mari ?

Après le premier tome, sorti en septembre dernier, il est intéressant de pouvoir continuer à connaître le sort de la famille Picard aussi rapidement, avec ce deuxième volume à peine deux mois plus tard. Pour cette suite, c’est surtout, comme son nom l’indique dans le titre, les déboires de l’enfant trop sage, Mathieu, qui décide de lâcher son fou, et de penser à lui pour une fois, en se laissant séduire par une plus jeune femme. Ceci aura des répercussions sur plusieurs membres de sa famille.

Il y a aussi des histoires entourant la famille de Thalie, avec sa fille Aglaé, dont la complicité avec le nouvel époux de sa mère est surprenante, et attendrissante. Et on suit également les péripéties d’Édouard qui tente de redonner à Élisabeth, à qui il se sent redevable, en voulant la prendre chez lui.

Il est intéressant, pour ceux qui ont lu les séries précédentes, ou du moins le premier tome, de renouer avec ces personnages qu’on affectionne depuis si longtemps. Il est certain qu’il y a beaucoup de personnages et que leurs liens entre eux sont très complexes et peuvent être mélangeant, mais l’auteur a pris la peine, en début de volume de faire un bref résumé des événements marquants et des liens entre chaque membre de la famille.

Ce que j’aime le plus dans ce roman, au-delà de suivre les histoires de ces personnages, c’est de revivre l’année 1955, à Québec. Étant moi-même née une décennie plus tard, j’aime pouvoir avoir un aperçu de ce qui se passait à cette époque.

J’aime entre autres voir combien les gens étaient ébahis devant les premiers téléviseurs, pour écouter les téléromans tels que La famille Plouffe, ou encore Cap-aux-Sorciers. Et que dire des spectacles offerts au fameux cabaret chez Gérard, où tous ces grands noms de la colonie artistique québécoise se retrouvaient.

Aussi, grâce à la plume imagée de Jean-Pierre Charland, nous revenons dans le temps pour vivre le Carnaval de Québec, avec les sept reines. La reine des skieurs, des raquetteurs, des curleurs, des étudiants de l’Université Laval… ça fait changement de nos duchesses d’aujourd’hui. C’est drôle de voir comment cela a commencé cette tradition qui a évolué au fil des ans. Il y avait le bal «travesti» costumé au Château Frontenac et la fameuse course de canot, où les frères Lachance ont gagné la course. Un bel événement historique à avoir dans un roman de fiction. Cela donne encore plus de réalisme à ce roman. Et des événements historiques réels, il y a en plusieurs dans le roman, tel que la saison de hockey du Canadien, où Maurice Richard avait été suspendu pour avoir frappé un arbitre. Ou encore cet événement tragique d’une fuite de gaz en aout 1955 qui a été reproduit dans le livre, mais à un mois de différence. Bref, c’est hyper intéressant de remonter ainsi dans le temps pour vivre des moments historiques véridiques, tout en savourant les péripéties d’une famille élargie dont on a appris à connaître et à s’attacher au fil des ans et des romans. J’ai déjà hâte au troisième tome qui sortira au printemps 2019 et qui se passera en 1964.

Jean-Pierre Charland

Jean-Pierre Charland est un écrivain prolifique et aimé du public. Il est l’auteur de plusieurs séries historiques à succès, dont Les Portes de Québec, Félicité et Sur les berges du Richelieu. Ses romans se sont écoulés à quelque 500 000 exemplaires au Québec et en France.

Collection Roman historique

Prix : 24,95 $

Nombre de pages : 414 pages

Date de parution : 14 novembre

Éditions Hurtubise

http://editionshurtubise.com/

voici le lien vers mon article sur le tome 1 :

https://info-culture.biz/2018/09/03/clan-picard-1-vies-rapiecees-jean-pierre-charland/