Les Rendez-vous amoureux – Un évènement théâtral comme vous ne l’avez jamais vu et vécu!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
52
Geneviève Rioux et Pierre Chagnon

Vendredi soir au Théâtre Petit Champlain, quelques chanceux ont pu vivre une expérience qui n’arrive qu’une fois par année à Québec.  Un spectacle lecture produit par La Comédie Humaine.

L’idée et la mise en lecture est de Martin Lavigne, les invités cette année pour faire vivre le théâtre autrement : Geneviève Rioux, Jean Maheux, Sophie Paradis, Pierre Chagnon.
Au piano, l’excellent Philippe Noireaut a réussi à donner le ton juste musicalement.

Les comédiens ont donné une interprétation vivante et dynamique des plus grandes scènes comiques et dramatiques du répertoire théâtral d’ici et d’ailleurs.

Philippe Noireaut

Le spectacle a débuté avec le talentueux pianiste Philippe Noireaut qui a mis de l’ambiance avant même que ne débute la représentation.  Martin Lavigne est ensuite venu expliquer le concept du spectacle.  On a passé de la comédie au drame, de la prose au vers. On y a découvert la magie du théâtre, en imaginant les costumes et les décors des extraits d’un répertoire international.

En ouverture du spectacle on nous a invité à chanter avec les comédiens « Il est où le bonheur » chanson de Christophe Maé.  Puis les comédiens par groupe de deux, ou trois ou quatre selon le texte, livraient les extraits avec texte à la main en improvisant un peu comme ça sans filet, ce qui rendait le spectacle intime et vivant.   L’écoute des spectateurs était sans faille et respectueuse, ceux-ci ne voulant rien manquer du verbe et de la poésie des mots.

Jean Maheux et Geneviève Rioux

Voici les extraits choisis

Roméo et Juliette de William Shakespeare  (1590)

Compatibles d’Anna Li

L’Ours d’Anton Tchékhov (1988 en Russie)

Enfantillages de François Archambault (2011 – Québec)

Un mot pour un autre de Jean Tardieu  (1951 – France)

La ménagerie de verre de Tennessee Williams (1944- Etats-Unis)

Les  héros de mon enfance  de Michel Tremblay  (1975)

 

Philippe Noireaut et Sophie Paradis

Les comédiens ont changé la tonalité dans la voix et on y a cru. Comme « Fanfreluche » de notre enfance, ils ont pris parfois la voix cassée comme les Russes ou bien la voix de leur personnage comme dans l’extrait modifié de Michel Tremblay, ils ont su emprunter la voix et entrer dans la peau de leur personnage comme le petit chaperon rouge, le loup, Mme Carabosse ou le petit poucet.  Les comédiens semblaient bien s’amuser sur scène et nous aussi.

Après 90 minutes sans entracte, une discussion avec les artistes était proposée pour les gens intéressés à poser des questions et en apprendre plus.

Martin Lavigne

Un spectacle qu’on se promet bien de répéter.

Suivez les sur Facebook :

www.facebook.com/lacomediehumaine1

Crédit photos : Réjeanne Bouchard