Corteo au Centre Vidéotron – Toujours aussi féérique et joyeux

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
15
Une envolée avec des ballons d’hélium

Une nouvelle version conçue pour les arénas. Un spectacle familial de passage dans la vieille capitale pour six représentations.

Un peu d’histoire sur Corteo

Quelques années plus tard que la première version en 2005, c’est 52 artistes, qui nous transportent dans ce cortège (Corteo) où l’on peut facilement retrouver notre cœur d’enfant grâce à l’ambiance de fête foraine. Dès les premiers instants, on embarque dans cette histoire où l’on entre vite dans l’action.

Corteo, c’est l’histoire d’un clown qui évoque ses propres funérailles, sous le regard attentionné d’une volée d’anges bienveillants.  La musique qu’on aime tant est portée par des sonorités tantôt lyriques, tantôt cocasses.

Fête foraine

Après un préambule dans lequel la troupe n’hésite pas à faire participer le public dans la grande tradition du cirque, Corteo prend vie à travers les différents numéros : équilibristes, jongleurs, numéro de cerceau, de tissus aérien,  trapèze, trampoline dans les lits, planche à bascule, théâtre, numéros pour faire rire et aussi un numéro avec le géant et la lilliputienne qui s’envole avec de gros ballon en hélium dans le public. Ce numéro a été très apprécié pour sa magie et sa féérie.

Les numéros s’enchaînent à un rythme fou, et c’est très dynamique.  Les costumes sont de toute beauté.  La musique est festive et il y a même un numéro où cette musique est créée avec des verres d’eau ou plat.

Avant que le rideau s’ouvre

On a remarqué une belle poésie par les artistes qui sont athlétiques, élégants, flexibles et rapides dans leurs mouvements. Nous avons pu constater leur force, leur agilité, ainsi que leur équilibre entre autre, l’athlète sur une échelle très haute qui a rejoint un des anges. Ce fut impressionnant.

Ce spectacle se passe sur terre et aussi  dans les airs avec tous les anges suspendus et « le mort » qui prend enfin son envol après avoir vu sa vie en action.

Directeur artistique : Mark Shaub

Mise en scène : Daniele Finzi Pasca

Maître de cérémonie : Alain Labrie

Le géant : Victorino Lujan (mesure 6 pieds 10 pouces)

La lilliputienne : Valentyna Pahlevanyan (dépasse à peine trois pieds) 

Spectacles

Du 6 au 9 décembre 2018 au Centre Vidéotron

19 au 30 décembre au Centre Bell de Montréal

Pour les détails : cirquedusoleil.com/fr/corteo.

Crédit photos : Marie-Josée Boucher