Soirée d’ouverture du tout nouveau cinéma Le Clap à Loretteville

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
83

C’est en cette soirée du 6 décembre 2018 que fut inaugurée le tout nouveau cinéma Le Clap de Loretteville.
J’ai eu le plaisir de fouler le tapis rouge et d’assister à cette soirée d’ouverture qui fut réussie sur toute la ligne.

Depuis son ouverture en 1985, Le Clap a toujours su s’attirer une clientèle des plus fidèle, et ce, grâce à sa programmation variée qui se démarque des autres cinémas de la ville.  Ici, on s’y sent chez soi, la programmation s’adresse autant au cinéphile averti qu’au grand public. Chacun y trouve son compte.

Le Clap plait à un large éventail de clients, de 9 à 99 ans. On y présente autant des films issus de répertoires que des films blockbuster, documentaires, d’auteur, où s’adressant directement à sa clientèle familiale. Tout est adapté en fonction de l’expérience client.

Fort de sa popularité depuis 3 décennies, les salles y affichent souvent complet, il n’en faut pas plus pour que l’idée d’étendre le concept unique du Clap dans un quartier en effervescence prenne forme. Des études de marché sérieuses ont démontré
l’intérêt marqué de la clientèle pour fréquenter un cinéma au coeur de leur quartier.

Audacieux comme projet ? Oui. Mais Robin Plamondon, directeur général du Clap y a toujours cru. Car malgré l’avènement des vidéocassettes, du cinéma maison, de Netflix, le cinéma a toujours la cote auprès de la clientèle.
On a donc ciblé le quartier Les Rivières afin d’y établir le dernier rejeton.
Il faut dire que ce secteur s’est considérablement développé au cours des 10 dernières années.

Le nouveau cinéma occupera les anciens locaux du garage Marius Gagnon, situé sur le boulevard de l’Ormière, au coin de la rue Racine.  Ce local se prêtait fort bien à sa nouvelle vocation, car ici on a toute la hauteur nécessaire pour un tel projet.

Au total, huit nouvelles salles de cinéma y ont été aménagées. Le tout sur deux étages.
La transformation des anciens locaux a nécessité un investissement de 4 millions de dollars et le tout s’est effectué en un temps record de 3 mois !

Parmi les 8 salles, on y retrouve la plus grande, dotée de 200 places. Cette salle très avant-gardiste, à la fine pointe de la technologie, est dotée d’un système Surround Atmos. Ce système comprends des hauts parleurs incorporés au plafond. Une première au Canada. Tellement innovateur que les numéros de série de l’équipement du nouveau Clap
portent respectivement les numéros 2 et 3 du fabricant ! Le Clap n’a donc rien à envier aux grandes salles d’Hollywood car cette technologie offre la meilleure performance au monde. La qualité acoustique y est excellente, et ce, peu importe l’emplacement dans la salle.

La projection de la salle numéro 1 se fait sur un écran 4 fois plus grand que le plus grand écran des salles de la pyramide de Ste-Foy. Toutes les salles sont dotées d’écran perforées. La projection est de type 100% laser, offrant une qualité visuelle nettement supérieure et réduisant de façon considérable les effets noirs.

Il est important de noter que toutes les salles bénéficient de la même technologie cinématographique. Exception faite des hauts parleurs au plafond. L’acoustique et le visuel y seront de même qualité.

L’éventail des salles est varié, tout comme son grand frère de Ste-Foy. On y retrouve des petites salles de 50 places, des moyennes de 100 places ainsi que des plus grandes salles ayant de grands écrans, la plus grande pouvant y accueillir 200 personnes.

La salle numéro 6, destinée à la clientèle familiale, est très funky, les sièges sont colorés et on parle même d’y installer des fauteuil de style « bean bags ». De quoi occuper les tout petits.

Rien n’est laissé au hasard.  Le confort du client est primordial. Les premières rangées de certaines salles sont dotées de fauteuils électriques de type « La-Zy-Boy ». Le dénivelé des salle assure à chaque cinéphile une expérience hors du commun car tout a été pensé pour que rien ne gêne le visuel. Nul question que le voisin de la rangée du bas ne bloque la vue
de qui que ce soit.

Le concept ne s’arrête pas là. Le cinéphile pourra se détendre et se divertir durant l’attente de la représentation.
Il pourra bouquiner en allant faire un tour à la toute nouvelle succursale de la librairie Pantoute située au rez de chaussée.

Une aire de restauration rapide de qualité y a été aménagée. On y retrouve des sandwichs, des pâtes, des pâtisseries.

Un coin lounge – bar permettra à la clientèle de se détendre tout en prenant un verre.

L’ambiance y est conviviale, tout est pensé en fonction d’offrir à la clientèle une expérience des plus complète.

Le stationnement y est facile, et l’emplacement y est très bien desservi par le transport en commun.

Et ce n’est pas terminé pour Le Clap car on déménagera le grand frère de Ste-Foy vers la fin de 2019. Ce dernier quittera la pyramide pour aller s’installer dans les anciens locaux du restaurant l’Académie de Place Ste-Foy.  Le nouveau Clap Ste-Foy sera doté de 12 salles de cinéma.

Bref, les amoureux du 7 ième art seront plus que comblés !

C’est un rendez-vous dès le 7 décembre 2018 au Clap de Loretteville et quelque part fin  2019 à Ste-Foy !

 

Pour visiter le site internet Le Clap

https://www.clap.ca/

Crédit photos : Nathalie Méthot