Le grand art du jazz chanté de David Linx en compagnie d’un des meilleurs Big Band d’Europe : le Brussels Jazz Orchestra

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
50
Le chanteur David Linx

Au Palais Montcalm-Maison de la musique, David Linx, le fameux chanteur d’origine belge a envouté un public bien réceptif avec ce grand Big Band qu’est le Brussels Jazz Orchestra. Durant une prestation de près de 90 minutes, on a pu découvrir un chanteur original au talent immense dont la créativité et l’expressivité sont renversantes. Au départ, dès les toutes premières chansons, on est déstabilisé. Linx chante Brel mais pas comme on s’y attend. Il donne des couleurs, des tonalités au-delà des chansons. Comme les lignes mélodiques en soi de ces airs sont relativement simples et peu complexes, il a demandé à des musiciens et arrangeurs de structurer des musiques de jazz donnant une vie, une dimension différente aux chansons. C’était au départ un beau et magnifique défi pour David Linx. Le résultat est splendide. Le chanteur joue de sa voix comme tous les instrumentistes du grand orchestre de 16 musiciens qui l’accompagne. Il joue de son registre très large et il nous surprend et nous épate.

Le Brussels Jazz Orchestra

Quant aux musiciens du Brussels Jazz Orchestra composé de 5 saxophonistes, 4 trompettistes, 4 trombonistes, un contrebassiste, un batteur et une pianiste, ils sont fabuleux. Tous s’avèrent de puissants musiciens et improvisateurs. À tour de rôle, ils viennent en soliste à l’avant, à gauche du chanteur, et ils nous offrent des prestations de haut niveau. On affirme que ce big band est un des meilleurs en Europe. Ils nous ont en donné la preuve hier soir.

Soulignons quelques moments marquants et émouvants du concert. Au tout début de la soirée, Linx a chanté en anglais « Amsterdam » en faisant remarquer avec pertinence que Brel a été chanté à travers le monde et même dans la langue de Shakespeare. « Isabelle » chanté aussi en anglais a séduit aussi le public présent. En fin de représentation, une des chansons les plus émouvantes fut «Ne me quitte pas ». La composition et l’interprétation de la pianiste Nathalie Loriers sont superbes. Une autre de ces grands artistes de ce groupe de musiciens dirigé par son fondateur Frank Vaganée au saxophone.

Enfin, mentionnons la grande qualité sonore du spectacle au Palais Montcalm. La voix du chanteur dans toutes ses nuances et subtilités était toujours bien audible. Il est à noter que ce concert est présenté ce soir en ce vendredi 8 février à Le Carré 150 à Drummondville.

Crédits-photos: Courtoisie

http://www.palaismontcalm.ca/programmation/