10e festival Québec en toutes lettres : une édition mémorable! Au cours des 11 jours du festival, 100 000 personnes ont rencontré la littérature.

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
26

L’équipe de Québec en toutes lettres peut dire mission accomplie : 100 000 personnes ont rencontré la littérature durant cette édition anniversaire marquant les 10 ans du festival. Cette année, c’est plus de 140 auteurs, autrices et artistes qui ont pris part à la fête. Un prestigieux invité international, Alexandre Jardin, des personnalités qui ont marqué la décennie du festival, des artistes en tous genres pour mettre les mots en valeur, des propositions diversifiées, de multiples partenariats, une grande présence dans la ville et une couverture médiatique exceptionnelle ont contribué au succès de l’événement.

Le festival fier ambassadeur de l’effervescence littéraire d’ici
Dès le mois de mars, les gens ont pu inscrire leur pensée poétique dans le Poématon à la Maison de la littérature. Le 13 octobre, en prélude au festival, 40 artistes de la parole se sont promené.e.s dans les quartiers centraux pour offrir des moments de poésie, de slam et de conte aux passant.e.s. Puis, du 17 au 27 octobre, soit tout au long du festival, partout dans la cité, on a pu voir des affiches, des banderoles, des planches de BD et des graffitis poétiques. On a aussi entendu les capsules poétiques audio à CKRL 89,1 ainsi que dans l’ascenseur du Faubourg, sur la rue Saint-Jean et dans les librairies indépendantes. Des postiers et postières littéraires ont déposé des citations dans les mains et les boîtes aux lettres de plus de 6000 personnes. Les projections, l’exposition à la Maison de la littérature, les promenades accompagnées, les 11 ateliers scolaires et les nombreuses activités satellites proposées par le milieu littéraire ont donné à la ville une couleur littéraire digne de la désignation de Québec, ville de littérature UNESCO.

Le festival a présenté huit spectacles d’exception devant des salles bondées, parfois même à guichets fermés. Les trois entretiens intitulés Un thé avec Marie Laberge, Dominique Fortier et Alexandre Jardin, la classe de maître de ce dernier et la journée familiale avec Alex A. affichaient complet avant même le début du festival. Lors des deux journées de réflexion, des centaines de personnes ont convergé vers le festival pour entendre Alain Deneault, Marc Séguin, Laure Waridel et de nombreux et nombreuses autres invité.e.s.

À la toute fin de son passage au festival, alors que s’achevait le spectacle Dans la bibliothèque d’Alexandre Jardin, le prolifique auteur a tenu à souligner ce moment unique, mentionnant son bonheur de voir les artistes et le public se retrouver ensemble, pour parler de livres, de littérature, et que tous aient pris du temps pour assister à un spectacle littéraire. Il a également souligné la chance qu’ont les gens de Québec d’avoir un milieu littéraire aussi vivant.

De nombreux artistes du festival de passage à la Maison de la littérature prochainement
Le festival est heureux de voir rayonner nombre de ses artistes, auteurs et autrices. Le roman Les villes de papier, de l’autrice Dominique Fortier, sera transposé sur scène le mardi 19 novembre lors de la lecture Dickinson, coeur de pomme, par la comédienne Marianne Marceau, accompagnée à la musique par Marc Roussel.

La conteuse Arleen Thibault, une invitée du Cabaret souvenir, présentera le spectacle Le voeu, le jeudi 12 décembre.

Également, le poète Christian Vézina, qui a orchestré la mise en lecture de la pièce Émilie ne sera plus jamais cueillie par l’anémone, est de retour cet hiver avec sa série Le poète en robe de chambre.

À propos du festival Québec en toutes lettres
Présenté par L’Institut Canadien de Québec, en collaboration avec la Ville de Québec et de nombreux partenaires, Québec en toutes lettres est un festival thématique novateur qui contribue au rayonnement de la littérature par le biais d’une programmation audacieuse.