Kevin Parent en concert à Grosse-Île

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
60
Chapelle catholique

Pour la saison 2011, Parcs Canada en collaboration avec les Arts de la Scènede Montmagny convient les gens une série de trois concerts dans l’intérieur intimiste et nouvellement restauré de la chapelle catholique dans le lieu historique national du Canada de la Grosse-Île-et-le-Mémorial-des-Irlandais, situé au milieu du fleuve Saint-Laurent et qui surplombe l’archipel de L’Isle-aux-Grues.

Après la présentation du spectacle d’Yves Lambert le 2 juillet dernier, c’était au tour de Kevin Parent de venir présenter son concert intime, le 29 juillet 2011, accompagné seulement de sa guitare, de son harmonica et sa voix grave, sans oublier son charmant sourire et ses textes pour la plupart adaptés pour un tel lieu.

Pour l’occasion de ces concerts, les croisières Lachance offrent un forfait croisière à la Grosse-île avec concert qui permet de prendre le bateau à 16 h, de faire une belle traversée de 45 minutes en début de soirée, puis de passer une couple d’heures sur l’île pour visiter l’édifice de désinfection, tout près du quai d’embarquement, et même participer à l’inspection médicale. Ou, il est possible aussi d’aller se promener dans le sentier du village (1.8 Km) pour visiter librement les divers bâtiments, chapelle, ou aller voir la croix celtique, ou même aller se promener dans le sentier du Mirador, de 2.5 Km de catégorie intermédiaire. Par la suite, vers 19 h 30, un petit train baladeur vient chercher les gens pour les amener à la chapelle catholique ou le concert a lieu à partir de 20 h.

L'intérieur de la chapelle

Cette chapelle peut contenir près de 100 personnes et l’acoustique y est impeccable, vu la proximité avec le chanteur ainsi que la hauteur du plafond.

Kevin Parent, pour sa part, a pris le premier bateau de 13 h pour pouvoir profiter d’une visite privée de l’île. En début de spectacle, il a mentionné au public que ses racines sont Irlandaises, et que ses deux grand-mères étaient irlandaises. Alors, il a dit avoir été profondément touché par ces lieux historiques qu’il a visités et a dit avoir bien apprécié de pouvoir venir sur Grosse-Île en plus pouvoir chanter dans une chapelle qui lui rappelle la messe des matins de son enfance.

C’est dans un respect de ces lieux sacrés que Kevin a débuté bien sobrement son spectacle, avec des chansons autant de ses anciens albums francophones, que de son album en anglais et son tout récent album éponyme. Ainsi, il a interprété fréquenter l’oubli, Maudite Jalousie, prends-moi comme chus, La jasette, les doigts, Caliente, So hard to get, Wongkytong (très dynamique), Down in Mexico (une de mes chansons préférées), Open House Blues (endiablé, le blues lui va très bien). Personnellement, j’en prendrais plus de chansons de style blues de la part de Kevin Parent. Sa voix en anglais n’est pas identique qu’en français, et bien qu’il maitrise les ballades et les chansons plus douces en français, pour moi, son blues en anglais me donne des frissons.

Kevin Parent

On sentait au départ que Kevin était intimidé d’être dans ce lieu sacré, mais au fil des chansons, avec l’entrain du public et l’ambiance magique qui s’est créée, Kevin a vraiment mis le party dans la baraque, surtout en deuxième partie de spectacle.

Plusieurs de ses chansons avaient une résonnance très spéciale d’être ainsi interprétées dans une chapelle, comme par exemple la chanson Seigneur. Par contre, pour d’autres chansons, Kevin faisait des blagues lorsqu’il chantait des paroles un peu trop osées pour une église.

À plusieurs reprises Kevin a raconté quelques anecdotes très drôles, dont cette femme qui disait ne pas apprécier la chanson Cachemire qu’il a écrite en hommage à sa chienne. Le chanteur s’est amusé à imiter la voix de la dame et on a tous bien rigolé. Il a aussi interagi avec le public quelques fois, pour prendre des demandes spéciales ou pour s’assurer que tout le monde était bien assis et n’avait pas trop chaud. Ainsi, il a chanté psychologue, et Two minutes une demande provenant de deux sœurs de Sorel Andrée-Anne et Marie-Claude Martin qui sont venues spécialement à Grosse-Île pour entendre Kevin chanter.

 

Kevin Parent

Finalement, en rappel, Kevin y est allé d’une chanson très rigolote, 30 sous zéro, très appréciée et excellente pour terminer ce merveilleux concert magique, avec un Kevin Parent des plus en forme et complètement dévoué à son public qui a été conquis dès les premières notes de guitare.

Au niveau de l’éclairage, l’équipe technique a fait un travail superbe afin de donner une touche délicate de couleur rouge, bleu, rose, mauve, selon la chanson. Un éclairage intimiste et discret très approprié. Tandis qu’au niveau du son, Kevin a préféré la plupart du temps chanter sans micro, à la guitare, debout à quelques centimètres de son public. Il a plusieurs fois incité les gens à chanter avec lui. Ses admirateurs ne se sont pas fait prier pour entonner avec lui ses plus grands succès. Il a même dirigé la foule qui a chanté presque seule sans lui la chanson Le petit Roi.

Après le concert, vers 22 h, le public a été reconduit au bateau, par le petit train, puis à 22 h 30, ce fut le retour à Berthier-Sur-Mer à bord du navire Le Vent de l’île, sous une belle nuit étoilée et avec Kevin Parent et l’équipe technique qui revenaient également en ayant le sentiment d’un travail accompli et d’un public comblé.

Depuis l’ouverture de la saison le 2 mai 2011,  il y a eu quelques journées thématiques spéciales à Grosse île, dont cette série de concerts qui se terminera par Les rendez-vous amoureux avec Mireille Deyglun et Christian Bégin. Des mots doux et des lettres d’amour seront lues dans l’ambiance chaleureuse que proposela Chapelle catholique. Frissons et poésie au rendez-vous!

l'extérieur de la chapelle

Puis au programme il est prévu y avoir le 11 août : Les planètes se rencontrent, une soirée d’astronomie pour observer le ciel étoilé depuisla Grosse Île.  En compagnie d’astronomes amateurs, initiez-vous au ciel qu’ont observé des milliers d’immigrants et à cette science qui a guidé les navigateurs au cours de leur périple vers l’Amérique. L’activité comprend la croisière aller-retour avec les Croisières Lachance ainsi que l’animation et l’équipement du club d’astronomie de Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud. Une soirée magique dans un lieu unique, en compagnie de gens passionnés.

Ensuite il y aura le 27 août : Archéo-Québec à la marina de Berthier-sur-Mer et la fermeture de la saison aura lieu le week-end de l’action de Grâce, soit le 10 octobre 2011.

 

Pour le prochain concert prévu le 5 août, les tarifs pour la croisière et le concert sont :

Enfants (0 à 5 ans) : gratuit

Enfants (6 à 16 ans) : 35$+taxes

Adultes (17 ans et +) : 56.50$+taxes

Les tarifs incluent une visite du site historique dela Grosse-Île.

Kevin Parent

Les croisières Lachance

http://www.croisiereslachance.com/

 Les Arts de la scène de Montmagny

http://www.adls.ca/

Kevin Parent

http://www.kevinparent.com/

Parcs Canada : Grosse-Île

http://www.pc.gc.ca/fra/lhn-nhs/qc/grosseile/index.aspx

Grosse-Île

http://www.grosseile.ca/

 

Intérieur de la chapelle catholique

Berthier-sur-Mer

http://www.berthiersurmer.ca/

 

Crédit photos : Shirley Noel