Une nouvelle structure et des changements au conseil d’administration de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision au Québec

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
15
Académie canadienne du cinéma et de la télévision
Académie canadienne du cinéma et de la télévision

Les industries de la télévision, du cinéma et des médias interactifs vivent une période de changement constant. L’Académie canadienne du cinéma et de télévision au Québec joue, depuis plus de 25 ans, un rôle essentiel dans la promotion du talent et de l’excellence du travail des artistes, artisans et producteurs qui y travaillent. Afin de s’assurer que l’Académie continue de veiller à ce qu’elle reflète ce dynamisme, son conseil d’administration, sous la présidence de Charles Ohayon, a procédé à des modifications au sein de sa structure et de ses règlements.

Charles Ohayon s’est dit fort heureux de l’instauration des nouvelles structures et procédures. Il a déclaré : « Sur le plan corporatif, le conseil d’administration a reconnu la nécessité de réorganiser le conseil ainsi que sa composition afin de se donner la capacité de nommer des membres possédant l’expertise et les connaissances nécessaires pour faire face aux changements environnementaux et répondre aux futures priorités de financement de l’organisme. »

Les changements adoptés sont les suivants :

  1. Le conseil d’administration de l’Académie sera composé de 18 administrateurs (incluant le président) et du président sortant pour un total de 19 administrateurs;
  1. 13 administrateurs seront élus par l’ensemble des membres et répartis selon les secteurs suivants : cinq (5) postes sont réservés pour les artistes et les artisans, quatre (4) pour les gestionnaires en télévision, deux (2) pour les gestionnaires en cinéma, et deux (2) pour les gestionnaires en nouveaux médias.
  1. Cinq (5) administrateurs seront nommés par les membres élus du conseil dont, celui du poste de président. Quatre (4) postes seront réservés pour des administrateurs ne répondant pas nécessairement aux critères d’admission pour devenir membre de l’Académie, mais possédant des compétences ou une expérience bénéfique à l’Académie.
  1. Afin de bénéficier des meilleures expertises et connaissances des membres de l’industrie, la règle stipulant qu’un directeur des programmes ou un membre d’un comité de direction d’un diffuseur ne peut pas siéger au conseil d’administration est abolie;

Dans les prochaines semaines, l’Académie tiendra des élections afin de combler les postes laissés vacants par des administrateurs dont les mandats se terminent ou peuvent être renouvelés. La composition du conseil d’administration pour la prochaine année sera annoncée à la fin du mois de janvier.