Legends Show, un spectacle-hommage entrainant, à voir pour la nostalgie des années 50 et 60!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
38
Legends Show (Pete Paquette, Les tonettes, Zachary Stevenson et Amberley Beatty

Pour la première fois au Québec, le spectacle-hommage Legends Show était présenté au Capitole de Québec, le 11 octobre dernier. Plus de 2h30 de chansons des années 50-60 et même 70 avec des hommages à Buddy Holly, Patsy Cline, Elvis Presley et les chansons du Motown avec les Tonettes.  Le tout, accompagné par le Rockin’ Royals Band, composé de 7 musiciens.

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que Pete Paquette et ses invités ont monté sur la scène du Capitole, en cette soirée pluvieuse, pour venir dérider les gens et les amener dans un voyage dans le temps, dans la nostalgie des années 50 et 60, avec des performances vocales hallucinantes par moment, des hommages bien sentis et des imitations très convaincantes de ces légendes du passé.

En première partie, il y a eu d’abord Zachary Stevenson, un artiste de Vancouver de renommée internationale et qui présente son spectacle à Chicago ces temps-ci, qui est venu nous interpréter des pièces de Buddy Holly pendant plus de 30 minutes. Les gens ont pu se trémousser sur leurs sièges et fredonner les succès Peggy Sue, Oh Boy, Rave On et Not Fade Away. Zachary a une ressemblance physique hallucinante avec Buddy Holly. Et sa voix et sa manière de bouger sur scène nous démontrent son réel talent de personnification. Quel beau tour dans le temps! En plus de chanter, Zachary raconte un peu des événements dans la vie de Buddy Holly. On voit vraiment qu’il aime cette légende et qu’il en a appris beaucoup sur lui pour le personnifier. Il parle de l’influence que Buddy Holly a eue sur entre autres Bob Dylan et Les Rolling Stones. Il a chanté Everyday, ainsi que Teenager in Love de Dion and the Belmonts, où les gens ont chanté le refrain à sa place,  pour terminer avec Raining in my heart, dont il a chanté quelques paroles en français.

La finale!

Ensuite, pour un autre 30 minutes, c’est Amberley Beatty qui est venu charmer le public du Capitole, avec son hommage à Patsy Cline. Avec son costume tout scintillant, son sourire invitant, son déhanchement sensuel,  et sa voix mielleuse et très semblable à Patsy, Amberley a su nous transporter dans les années 50, avec les plus grands succès de cette légende de la musique country. Amberley a chanté naturellement les pièces très attendues du public, Walking after midnight, I Fall to pieces et Crazy, avec une voix chaude et invitante. Elle a même été dans la salle chercher un homme pour ensuite lui interpréter sur scène la pièce She’s got you. Ce fut un moment très apprécié du public. Elle a également chanté quelques pièces très entrainantes, dont Shake Rattle and Roll de Bill Haley and his comets. Elle a terminé sa performance avec I’m back in baby’s arm et Sweet dreams, sous les chauds applaudissements du public.

Les Tonettes

En deuxième partie, ce sont Les Tonettes(Cathy, Marlene et Amoy), qui ont interprétés, tour à tour, des chansons de Mowtown, tel que Ain’t no mountain high enough, ainsi que At Last de Etta James, will you still love me tomorrow du groupe the shirelles, sans oublier les très grands succès Think (Freedom) et Respect de Aretha Franklin. Ce trio de voix a fait un excellent travail pour recréer l’ambiance et les voix magistrales de ces chanteuses de Mowtown. Elles ont été sublimes!

Par la suite, pour les dernières 45 minutes, c’était au tour de Pete Paquette de venir nous présenter son hommage à Elvis Presley, avec les 7 musiciens sur scène et les Tonettes pour les harmonies. Un vrai spectacle grandiose! Avec son groove, son déhanchement, son sourire taquin et sa voix chaude très convaincante, Pete Paquette a su charmer le public du Capitole et s’amuser avec les gens à plusieurs moments durant le spectacle. On sentait tout le plaisir qu’il avait à être sur scène à Québec. Par moment, on oubliait qu’il personnifiait Elvis et on avait l’impression de voir le vrai sur scène, tellement la mimique était semblable à certains moments. Il disait que c’était un rêve qu’il avait depuis longtemps, de se produire dans cette ville francophone. Car la plupart de leurs spectacles, ils les font habituellement en Ontario.  Donc, Pete Paquettte a interprété plusieurs grand succès  d’Elvis, dont Burning Love, Suspicious mind, Can’t help falling in love, Jailhouse Rock, et Don’t Be Cruel. Il a chanté également une pièce que je connaissais moins, mais que j’ai vraiment adorée, Kentucky Rain. Pete nous a raconté qu’après avoir demandé en mariage son épouse, il lui avait chanté unchained melody, qu’il nous a interprété avec beaucoup d’émotions. Il a interprété aussi Beleive me ainsi que I Can’t stop loving you, alors qu’il s’est mis à distribuer des foulards à toutes ces dames qui en réclamaient.  Un des moments forts du spectacle a eu lieu, lorsqu’il a chanté une pièce de Claude François, Parce que je t’aime mon enfant, repris par Elvis, dans my boy. Il en a fait une interprétation à la fois en français et en anglais, pour le plus grand plaisir du public. On a pu constater avec cette chanson, la puissance de sa voix ainsi que l’émotion qu’il peut en dégager. Et c’est la même chose avec la pièce Hallelujah de Leonard Cohen. On en a eu des frissons.

Pete Paquette

Au final, on peut dire que cette soirée, sous le signe de la nostalgie, a été accueillie avec beaucoup d’entrain par le public. Les gens pouvaient acheter également à la sortie, les CDs de ces artistes, pour continuer leur promenade dans le passé de ces légendes. Toute l’équipe d’artistes chanteurs, est venu voir le public par après, pour prendre des photos avec eux.

C’est à espérer qu’ils auront aimé leur expérience de présenter leur spectacle au Québec et qu’ils reviendront faire un tour chez nous à nouveau!

Regardez l’aperçu LEGENDS SHOW

https://www.youtube.com/watch?v=7IZv373zdZ8

http://www.lecapitole.com/fr/

Zachary Stevenson

Amberley Beatty

Pete Paquette

Les Tonettes

Crédit photos : Shirley Noel