Une ville, un livre, une première édition réussie pour la ville de Québec

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
20
Une-ville-un-livre
Une-ville-un-livre

Lancée le 5 mars dernier au cœur du Mois de la Francophonie, Une ville, un livre a connu un succès tous azimuts!

L’initiative invitait la population de Québec à lire le roman Les chars meurent aussi de Marie-Renée Lavoie. Des résultats qui permettent de rêver à une prochaine édition.

Les-chars-meurent-aussi
Les-chars-meurent-aussi

Avec la complicité du milieu littéraire, Les chars meurent aussi, publié en 2018 aux éditions XYZ, a été choisi pour ses qualités littéraires, pour son histoire qui se déroule à Québec et pour le fait que l’autrice y réside.

 

Pendant les quelque 26 jours que durait l’événement, le public a été invité à suivre la page Facebook Québec, ville de littérature, à lire des portraits de lecteurs et lectrices et à écouter les trois joyeuses capsules de présentation du livre avec l’autrice en balade dans les rues de Québec.

Le public a aussi été invité à participer à des clubs de lecture dans le réseau de la Bibliothèque de Québec et à rencontrer Marie-Renée Lavoie en fin de parcours lors d’un entretien à la Maison de la littérature.

Au final, on dénombre :

  • 518 prêts du livre (versions papier et numérique)
  • 890 réservations du livre (versions papier et numérique)
  • 611 copies vendues en mars (source les éditions XYZ)
  • 3 e position du livre parmi les ventes du site Leslibraires.ca.

Le livre poursuit sa mission rassembleuse en dehors des activités organisées, notamment avec le club de lecture des personnes retraitées du Cégep de Sainte-Foy, qui a choisi le livre pour une prochaine discussion.

Marie-Renée Lavoie remercie la Ville de Québec, L’Institut Canadien et particulièrement l’équipe de la Maison de la littérature pour avoir fait vivre et rayonner son livre, mais aussi les libraires, les bibliothécaires, les journalistes, les chroniqueurs et chroniqueuses ainsi que les lecteurs et les lectrices qui en ont fait un véritable festival.

Elle est reconnaissante du privilège accordé à son roman pour cette première édition de l’événement Une ville, un livre : « J’ai découvert, au fil des rencontres et des entrevues, que les gens étaient très enthousiastes à l’idée de lire le même livre que le voisin et de savoir qu’ils pourraient en parler par la suite; on le fait avec le sport et les séries télé, pourquoi pas avec la littérature! C’est une expérience extrêmement grisante pour une autrice de voir Québec tendre la main vers son roman et lui offrir quelques précieuses heures volées au quotidien pour plonger dans son univers. J’en ressors émue et bouleversée. Encore merci! » – Marie-Renée Lavoie.

Cette première édition d’Une ville, un livre, une initiative de la Ville de Québec concrétisée par L’Institut Canadien, étant complétée, c’est au tour du Salon international du livre de Québec de célébrer la littérature.

Le public aura le privilège d’y retrouver Marie-Renée Lavoie, qui était finaliste dans la catégorie jeunesse aux prix SILQ-BDQ 2019 pour le livre Le dernier camelot et qui est l’une des cinq invité.e.s d’honneur de l’édition 2019.

À propos du Réseau des villes créatives de l’UNESCO Le Réseau des villes créatives de l’UNESCO est actuellement formé de 180 membres dans 72 pays couvrant 7 domaines créatifs : artisanat et arts populaires, design, film, gastronomie, littérature, musique et arts numériques. Il a été créé en 2004 pour promouvoir la coopération avec et entre les villes ayant identifié la créativité comme un facteur stratégique du développement urbain durable. L’objectif du réseau est de placer la créativité et les industries culturelles au cœur de son plan de développement à l’échelle locale et coopérer activement à l’international. Le Réseau compte dorénavant 28 villes qualifiées de « ville de littérature », dont Québec est la première ville francophone.

https://www.ville.quebec.qc.ca/apropos/portrait/distinctions/ville-litterature-unesco.aspx

Institut-Canadien-de-Québec
Institut-Canadien-de-Québec
Entente-de-développement-culturel
Entente-de-développement-culturel