SALEBARBES (Jonathan et Eloi Painchaud, Kevin McIntyre, George Belliveau et Jean-François Breau)

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
46
Salebarbes

L’album : Live au Pas perdus, disponible le 26 avril sur étiquette L-A be

EN SPECTACLE
18/04  
Moncton – Le Caveau
19/04   Tracadie – Le Up and Down
20/04   Edmundston – Resto-Bar Le Deck
25/04   Québec – D’Auteuil
26/04   Montréal – Le Ministère

Un album qui reflète les racines du répertoire Cadjen, où l’énergie et la bonne humeur sont au rendez-vous. Imaginez de voir ces excellents artistes en personne…

Le groupe Salebarbes composé de Jonathan et Eloi Painchaud, Kevin McIntyre, George Belliveau et Jean-François Breau est un véhicule rêvé pour attacher les amarres du passé à la voilure du présent. Disponible le 26 avril sur étiquette L-A be, Live au Pas perdus est un véritable voyage musical de l’Acadie à la Louisiane où la chanson francophone, le groove et la joie sont à l’honneur.

Salebarbes c’est aussi harnacher l’énergie brute et festive du répertoire Cadjen, avec une dose d’humour teinté d’espoir. L’espoir de redonner un peu de fierté et le goût de fêter en français.  Un français un peu différents avec l’accent, alors ouvrez bien vos oreilles et votre esprit à cette nouveauté musicale.

Une sorte de réappropriation culturelle. Une déportation à l’envers.

Il y a comme une urgence de chanter, à l’unisson s’il le faut, ce maintenant qui s’effrite. Notre culture qui se souvient, à peine.

Voici la vidéo de Marcher l’plancher

Le voyage de notre langue, vaisseau qui tangue comme bouteille à la mer, porteur d’un unique message : On n’est pas mort !!!

«Salebarbes, me permet de renouer avec le public, d’étancher une soif profonde de chanter (EN FRANÇAIS?!!) et puiser au fond de mes tripes, l’essence de ce pourquoi je fais de la musique : Aller à la rencontre des gens et leur donner ce que je sais faire de mieux, être sur cette scène qui m’a littéralement mis au monde.»  –  Éloi Painchaud

«À quarante ans, je vis Salebarbes comme un privilège… Celui de s’abreuver à même la source acadienne, de s’enjoyer, faire la musique… et vivre du bon temps… avec les amis!» – Jean-François Breau