PRIM et les années 2000 à la Cinémathèque québécoise

À quelle heure le train pour nulle part
À quelle heure le train pour nulle part

 PRIM a trente ans! Dans le cadre des activités qui marquent ce 30e anniversaire, le centre PRIM poursuit sa collaboration avec la Cinémathèque québécoise en présentant la suite du cycle de projections PRIM et les années 2000. Depuis le début des années 2000, PRIM a été le lieu de production ou de post-production d’un nombre conséquent d’œuvres majeures. Jusqu’à la fin juin 2012, l’occasion vous est ainsi donnée de voir ou revoir en présence de leurs créateurs, plusieurs productions récentes réalisées grâce au soutien de PRIM.

Le mercredi 30 novembre à 18h30, sera ainsi projeté À quelle heure le train pour nulle part (2009) de Robin Aubert. Un périple sur le continent indien d’un homme parti à la recherche de son frère jumeau disparu en Inde, perdu au milieu d’un milliard de personnes ; une quête initiatique depuis les rues bondées de New Delhi jusqu’aux campagnes les plus reculées d’un pays mythique. À quelle heure le train pour nulle part, le deuxième film de Robin Aubert après Saints-Martyrs-des-Damnés (2005) est un projet très particulier, radicalement à l’écart des productions québécoises traditionnelles. Le cinéaste sera sur place pour la projection.

Le mercredi 7 décembre à 20h30, le réalisateur Richard Brouillette présentera son documentaire L’Encerclement – La démocratie dans les rets du néolibéralisme (2009). À travers les réflexions et les analyses de plusieurs intellectuels de renom, ce documentaire trace un portrait de l’idéologie néolibérale et examine les différents mécanismes mis à l’œuvre pour en imposer mondialement les diktats. Terminé dans les studios de PRIM, ce film a connu, depuis sa sortie en 2009, une carrière internationale impressionnante. Son contenu critique trouve un écho plus que jamais pertinent avec la crise politico-financière mondiale actuelle.

Ces deux séances seront précédées de la présentation d’un court montage d’archives du réalisateur, vidéaste et scénariste québécois Luc Bourdon (La Mémoire des anges, 2008) et du réalisateur et monteur Michel Giroux, complice de nombreux cinéastes et vidéastes, dont Robert Morin, Paule Baillargeon et Jean Décarie (Neam Cathod). Réalisé à partir d’extraits de films réalisés chez PRIM,  ce court film a été produit en hommage à trente ans de création indépendante.

Cinéma québécois, PRIM et les années 2000 à la Cinémathèque québécoise :

http://www.cinematheque.qc.ca/fr/programmation/projections/cycle/cinema-quebecois-prim-et-les-annees-2000

Productions Réalisations Indépendantes de Montréal (PRIM) est un centre autogéré au service de la créativité des artistes professionnels de l’image en mouvement et du son qui souhaitent réaliser des œuvres indépendantes de qualité, dans un contexte d’hybridité des pratiques. PRIM est subventionné par le Conseil des Arts du Canada, le Conseil des arts et des lettres du Québec et le Conseil des arts de Montréal.

Informations / PRIM : www.primcentre.org

Suivez PRIM sur Facebook