RAOTIHÓN:TSA – Focus sur la création contemporaine des Premières Nations

Visuel RAOTIHÓNTSA
Visuel RAOTIHÓNTSA

La Chapelle est fière de présenter RAOTIHÓN:TSA – Focus sur la création contemporaine des Premières Nations, du 8 au 22 avril prochain. Articulé autour de la diffusion du spectacle Agokwe de Waawaate Fobister à La Chapelle, ce focus se décline en plusieurs évènements, avec des artistes issus de différentes disciplines artistiques. La programmation de RAOTIHÓN:TSA met en valeur une nouvelle génération d’artistes autochtones exprimant une parole puissante qui a le potentiel de faire évoluer le paysage culturel actuel.

À l’initiative de La Chapelle, RAOTIHÓN:TSA – Focus sur la création contemporaine des Premières Nations permet à plusieurs organismes culturels de collaborer ensemble et d’expérimenter de nouveaux partenariats. Ainsi Wapikoni Mobile, Centre Phi, Terres en Vues, MAI (Montréal, arts interculturels), Monument National, Galerie La Centrale Powerhouse et la Librairie Gallimard se retrouvent impliqués dans cette expérience.

Le coup d’envoi de RAOTIHÓN:TSA aura lieu au MAI (Montréal, arts interculturels) sur la musique de Geronimo Inutiq et avec la gastronomie de Lysanne O’Bomsawin, lors d’une soirée d’ouverture haute en couleur le 8 avril dès 18h. Puis, Moe Clark et Katia Makdissi-Warren reprendront le concept de leur spectacle musical et poétique Transcestral Incantations (présenté au dernier Festival Présence autochtone), le 16 avril au Monument National. Du côté du cinéma, une sélection exclusive de courts métrages de Wapikoni Moblie sera présentée au Centre Phi et trois courts métrages de Miss Chief Eagle Testekle (Kent Monkman) seront présentés à La Chapelle.

En art visuel, Dayna Danger et Cecilia Kavara Verran feront l’objet de l’exposition Disrupt Archive, commissariée par Heather Igloliorte à la Galerie La Centrale, alors que Keesic Douglas et Matt Macintosh présenteront l’installation Pitching Tents in Terra Nullius au MAI (Montréal, arts interculturels). RAOTIHÓN:TSA sera aussi l’occasion de tenir deux tables rondes, au Conseil des arts de Montréal, sur les sujets suivants : Défis identitaires et affirmation culturelle (résistance autochtone et droit à l’autodétermination ainsi que Défis et rôles des artistes autochtones en art contemporain au Canada. En clôture, Daina Ashbee, qui nous a présenté la pièce Unrelated en début de saison à La Chapelle, présentera When the ice melts, will we drink the water? avec la danseuse Esther Gaudette au Monument National le 22 avril prochain.

« Beaucoup de jeunes gens talentueux, autour de moi, s’expriment avec leur art. Leurs yeux s’émerveillent quand ils en parlent. Je vous invite à les écouter, car leur terre n’est jamais loin de leur création. »

– Joséphine Bacon

Poète et ambassadrice de RAOTIHÓN:TSA (Kukum d’honneur)

La Chapelle remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts de Montréal (diversité culturelle dans les arts), le Partenariat du Quartier des spectacles de Montréal et RBC Banque Royale.