Book Club (club de lecture), comédie sentimentale hilarante, et 42 grams, un documentaire fascinant sur un chef cuisinier passionné… De tout pour tous les goûts au Clap!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
56
Book Club, club de lecture

Du 18 au 24 mai, le cinéma Le Clap met à l’affiche plusieurs nouveautés, autant en français qu’en anglais, en plus de continuer sa programmation du mois du documentaire avec sa deuxième édition, de Voir en perspective, du 1er au 31 mai 2018.

Samedi le 18 mai, pour ma soirée cinéma, je me suis intéressée, dans la série des documentaires,  au film 42 grams et parmi les nouveautés,  qui incluent autant des versions françaises qu’anglaises, avec Deadpool 2, show dogs (chiens sous enquête) et Book Club (club de lecture), je ne suis laissée tenter par la bande-annonce hilarante du film Book Club.

Book Club (club de lecture)

Un film de Bill Holderman

États-Unis. 2018. 104 min (V.O.A.) ou en (V. F.). Comédie sentimentale réalisée par Bill Holderman. Scén.: Bill Holderman et Erin Simms. Mus. orig.: Peter Nashel. Int.: Diane Keaton, Jane Fonda, Candice Bergen, Mary Steenburgen, Andy Garcia, Don Johnson, Craig T. Nelson et Richard Dreyfuss.

SYNOPSIS : Quatre amies de toujours se retrouvent, comme chaque semaine, au sein de leur club de lecture, lorsque l’une d’entre elles propose de découvrir ‘’50 nuances de Grey’’. Elles ont réussi leur vie et elles comptent bien continuer à en profiter, et vivre de nouvelles expériences ! Célibataire depuis peu, Diane va connaître le coup de foudre. La toujours séduisante Vivian retrouve un amour passé. Sharon découvre les sites de rencontre sur internet. Et Carol essaie de redonner du piment à son couple. En ravivant la flamme ou en vivant une nouvelle aventure amoureuse, chacune d’elles va écrire le nouveau chapitre de sa vie. Peut-être le meilleur… 

Cette comédie légère, sentimentale et romantique est idéale pour oublier tous nos soucis et se divertir avec des actrices chevronnées qu’on adore voir et revoir à l’écran. Diane Keaton avec son allure garçonnière et ses deux filles adultes qui se font du souci pour elle, nous fait vraiment rigoler de ses péripéties avec Andy Garcia, qui la courtise et fait revivre sa libido. Ils sont tellement bien assortis à l’écran. Jane Fonda est hilarante dans ce rôle de femme fatale, à la Samantha Jones de Sex in the city. Une croqueuse d’hommes, qui refuse l’amour et préfère le sexe, jusqu’à ce qu’elle retrouve son amour de jeunesse incarné par le toujours très sophistiqué et gentleman Don Johnson. Mary Steenburgen, elle, tente de raviver la flamme avec son époux, fraichement retraité, et les situations cocasses nous font franchement rigoler dans la salle. Finalement, Candice Bergen découvre les sites de rencontres sur internet et semble revivre enfin, après 18 ans de calme plat dans sa vie sexuelle. Il fait bon de retrouver Richard Dreyfuss, même si c’est seulement dans le second rôle de Georges. En fait, il est vraiment intéressant de revoir tous ces grands acteurs qui ont plus ou moins été oubliés ces dernières années au profit d’acteurs plus jeunes. On voit qu’ils sont encore d’excellents acteurs et ils nous prouvent qu’ils peuvent autant nous faire rire et nous attendrir à nouveau, dans cette comédie légère, drôle et des plus romantiques.

42 grams

42 GRAMS

Un film de Jack C. Newell
Du même réalisateur: Open Tables
États-Unis. 2017. 80 min. V.O.A.S.-T.F.
Documentaire écrit et réalisé par Jack C. Newell.

Synopsis : Après avoir travaillé dans certains des meilleurs restaurants du monde, Jake ne parvient pas à se trouver une cuisine pour continuer sa carrière. Devenu un chef sans restaurant, il commence à cuisiner des menus dans son propre appartement. Aux côtés de sa femme dévouée Alexa, leur restaurant underground devient une place branchée où les gens réservent des mois à l’avance. Un an plus tard, ils prennent un local pour ouvrir un vrai restaurant, le 42 Grams. Ce documentaire est un portrait intime du chef Jake Bickelhaupt, qui passe de restaurateur illégal à célébrité culinaire, premier chef à obtenir deux étoiles Michelin dix mois seulement après l’ouverture de son restaurant.

Pour les amateurs d’émissions de cuisine, de bonne bouffe, et de biographies palpitantes, ce film est une excellente opportunité d’entrer dans les coulisses des cuisines, de l’entreprenariat et dans la tête d’un chef ultra méticuleux, perfectionniste, acharné et passionné de son art.

Sur une période de presque 3 ans, de 2012 à 2015, l’on suit le Chef Jake Bickelhaupt ainsi que sa femme et partenaire en affaire Alexa Welsh, nous raconter leur expérience avec Sous Rising, ces soirées d’expériences culinaires en 15 services qu’ils offraient à 10 inconnus dans leur appartement, dans un style de restaurant underground illégal. Puis l’ouverture de leur restaurant 42 grams, 1 an et demi plus tard, jusqu’à leur attribution de leur première mention par le guide Michelin de deux étoiles pour leur restaurant haut de gamme.

Les plats que le chef prépare, ce sont tous des entrées, crues et naturelles, qui mélangent les textures, les saveurs, et dont les présentations sont dignes d’une œuvre d’art. C’est hallucinant de le voir au travail, rechercher, concocter ses plats, avec soin, minutie, et passion. On voit également le processus de création d’une entreprise de ce genre, avec tous les efforts à déployer pour créer un nouveau restaurant, le mettre en marché et en attirer les gens. C’est là que l’on voit qu’il faut vraiment des gens passionnés pour se lancer dans de telles aventures.

À la fin du film, qui se termine en 2015, on nous apprend ce que sont devenus ce restaurant et ce couple de passionnés, au fil des ans, jusqu’en 2017.

Le mois du documentaire pour en savoir plus sur la programmation, les horaires et les tarifs. http://moisdudoc.ca/

Pour l’horaire de tous ces films au cinéma Le Clap ainsi que la liste des autres films présentés dans ce cinéma :  http://www.clap.qc.ca/