Fabuleuses et Ma vie avec John F. Donovan, deux réalisations québécoises à voir au cinéma Le Clap, depuis le 23 aout!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
49

Cette semaine, au cinéma Le Clap, ce sont deux films de réalisation québécoise qui ont attiré mon attention. D’abord, le premier long métrage de Mélanie Charbonneau, Fabuleuses, mettant en vedette Juliette Gosselin, Noémie O’Farrell, Mounia Zahzam, est l’un de mes films préférés de la dernière année. Puis Ma vie avec John F. Donovan de Xavier Dolan, présenté autant en version française qu’en version originale sous-titrée en français, est un incontournable pour les fans de cet immense créateur au talent indéniable et dont la signature cinématographique est unique en son genre. 

Fabuleuses de Mélanie Charbonneau

Présenté en V.O.F. Durée: 109 min

Résumé : Désirant travailler pour un magazine Web branché où elle a fait son stage, Laurie apprend qu’on ne considérera sa candidature que si elle compte plus de 20 000 abonnés à son compte Instagram. Afin d’y arriver, elle se lie d’amitié avec une influenceuse renommée, Clara Diamond, au grand désespoir de sa coloc Élisabeth. Cette dernière y voit un procédé malsain visant la promotion d’un mode de vie basé sur le paraître. Les valeurs des trois jeunes femmes seront peu à peu mises à rude épreuve.

http://info-culture.biz/2019/08/22/fabuleuses-comedie-intelligente-rafraichissante-et-drole/

Comédie dramatique réalisée par Mélanie Charbonneau. Scén. : Mélanie Charbonneau, Geneviève Pettersen. Mus. orig. : Antoine Rochette-Thivierge. Int. : Juliette Gosselin, Noémie O’Farrell, Mounia Zahzam, Alexandre Nachi.

 Ma vie avec John F. Donovan de Xavier Dolan

Présenté en V.O.A.S.-T.F. Durée: 123 min

Résumé : Dix années se sont écoulées depuis la mort d’une vedette de la télévision américaine. Rupert, un jeune acteur, se remémore, avec le recul qu’apporte l’âge adulte, la correspondance qu’il a autrefois entretenue avec ce comédien. Visiter son passé lui permet de mesurer les conséquences de cet échange sur sa vie, mais également sur celle de son idole…

Bien que ce film a eu son lot de critiques et des difficultés avant d’enfin sortir au Québec, cet ambitieux long métrage écrit, réalisé et monté par Xavier Dolan, vaut la peine d’être vu sur grand écran, pour plusieurs raisons. D’abord, ne serait-ce que pour voir les prises de vues uniques à Xavier. Ses gros plans constants sur les visages, avec des éclairages ombragés, avec lumière diffuse, mettant l’accent sur les traits des visages et les émotions. Et le contraste avec les plans larges de la ville, dans des angles toujours différents, de haut, de côté, en plongée.

Également, pour la signature unique des films de Xavier. Ses deux personnages centraux, qui partagent des similitudes dans leur vie. Père absent, relation difficile avec la mère (love/hate) qui est contrôlante, exubérante, mal aimante et leur difficulté à vivre avec leurs différences entre autres dans leurs relations amoureuses. Et la musique, qui, comme d’habitude dans tous ses films, est excellente et vient ajouter cette petite touche qu’il faut à l’histoire qu’on découvre.

Et que dire de la distribution, qui vaut à elle seule qu’on aille voir ce film. Susan Sarandon que l’on voit peu, mais dont le personnage marque assurément. Jacob Tremblay, ce jeune de 11 ans qui crève l’écran et dont les scènes d’émotions m’ont touché en plein cœur. Et Kit Harrington qui relève ce défi avec brio. Ce film, chargé d’émotion, a cependant certains défauts, et longueurs. Ce n’est pas le meilleur film de Xavier, mais c’est probablement son film le plus personnel et juste pour cela, il vaut la peine d’être vu.

Drame réalisé par Xavier Dolan. Scén. : Xavier Dolan, Jacon Tierney. Int. : Kit Harrington, Natalie Portman, Jacob Tremblay, Susan Sarandon.

Pour l’horaire de tous ces films au cinéma Le Clap ainsi que la liste des autres films présentés dans ce cinéma :  http://www.clap.qc.ca/